Enfin une application pour traiter la dépression ?

Les techniques actuelles de traitement de la dépression chez les patients ne sont plus suffisantes. Des chercheurs se sont alors penchés sur le sujet. Le problème est que la majorité des médecins qui traitent la dépression chez les patients ne sont pas psychiatres. Il arrive donc qu’ils ne sachent pas toujours comment s’y prendre efficacement. À cet effet, une application destinée à aider les praticiens dans leur mission est créée.

Une femme dépressive devant son ordinateur

Le but de cette application est d’améliorer le traitement de la dépression chez les patients qui en souffrent et par la même d’assister les médecins. L’outil a été baptisé Columbia Psychiatry Pathways, une première dans le monde psychiatrique. Cette application serait aussi bien bénéfique aux cliniciens qu’aux patients qui pourront jouir d’un état mental stable.

Il convient de noter que cette application fournit au médecin de nombreuses informations sur le traitement du patient et sur chaque médicament. Elle apparaît donc comme une régulatrice de dose d’antidépresseurs des patients.

Vers un recouvrement total de la santé mentale des dépressifs ?

Le principal problème auquel sont confrontés ces médecins est le dosage des antidépresseurs. Ils ne savent pas quand augmenter ou diminuer celle-ci. Un autre problème est le fait de ne pas savoir la bonne attitude à adopter lorsque les médicaments ne fonctionnent pas.

Face à toutes ces difficultés, il urge donc d’intervenir, car c’est de la santé des patients dont il est question. De plus, la dépression peut facilement s’acheminer vers le suicide si elle n’est pas surmontée. Suivre les patients dépressifs relève ainsi d’un travail très pointilleux. Ainsi, cette application assiste le clinicien en l’aidant à choisir les médicaments pour le patient dans un ordre logique. C’est en ce sens que Columbia Psychiatry Pathways vise à aider les patients à retrouver un recouvrement total de la leur santé mentale.

D’autres applications pour le même algorithme ?

La dépression s’accompagne de comorbidités. C’est là qu’intervient Columbia Psychiatry Pathways en avertissant le médecin de dépister les patients extrêmement déprimés, les femmes enceintes et les parents suicidaires. L’application suggère ensuite des options d’orientation pour les sujets.

Les médecins ne disposant que des notions en psychiatrie devraient alors pouvoir traiter la dépression plus effacement en ayant recours à Columbia Psychiatry Pathways.

Les chercheurs prévoient d’ailleurs d’utiliser le même algorithme dans la résolution d’autres problèmes de santé mentale hormis la dépression.