Enfin une vraie explication aux craquements de doigts ?

Pourquoi nos doigts craquent et surtout pourquoi émettent-ils, se faisant, un son aussi caractéristique ? Voilà une question que tout le monde s’est probablement posée au moins une fois sans vraiment obtenir d’explication précise. Il se pourrait cependant que des scientifiques français et américains aient finalement trouvé une réponse définitive à cette vieille question. Elle se veut plutôt rassurante, à défaut de se montrer révolutionnaire.

D’après des chercheurs de l’Ecole Polytechnique (près de Paris) et de l’université américaine de Stanford, ces bruits proviennent de l’éclatement de bulles microscopiques formées dans le liquide présent au sein des articulations de nos doigts. Une théorie qui ne date pas d’hier, puisqu’elle remonte au début des années 70, mais qui s’est vue confirmée au travers d’un modèle mathématique.

Vous vous êtes toujours demandé pourquoi les doigts, ça craque ? Eh bien figurez-vous que des scientifiques français et américains se sont posé la même question et ont trouvé une explication au phénomène.

Nous voulions nous pencher sur cette question du point de vue mathématique, car tous les précédents travaux étaient basés sur l’observation. Nous avons donc essayé de bâtir un modèle mathématique pour décrire le phénomène physique à l’oeuvre” indique notamment le professeur Abdul Barakat, chercheur à l’Ecole Polytechnique, dont les recherches font suite à une récente étude. Publiée en 2015, cette dernière pointait la formation de bulles au sein des articulations, et non leur éclatement, comme cause du problème.

C’est bien l’éclatement de bulles d’air qui génère le bruit. Et non, ce n’est pas dangereux…

Une explication qui va à l’encontre des travaux des équipes franco-américaines, qui ont pour leur part identifié l’éclatement de ces fameuses bulles comme la cause du son émis. Loin d’être un scoop, cette nouvelle pourrait toutefois mettre fin à des années de tergiversations en tout genre.

L’éclatement d’une seule de ces bulles est suffisant pour produire le bruit”, explique le professeur Barakat. Le chercheur semble par ailleurs assez peu inquiété par la prétendue dangerosité de se faire craquer les doigts. “Après la rédaction de cette étude, ma fille a elle-même essayé et maintenant elle fait craquer ses doigts” indique-t-il en précisant qu’il est également adepte de cette pratique des plus courantes.

Comme l’explique Science et Avenir, la médecine a prouvé que – contrairement à une croyance populaire très répandue – éclater manuellement les bulles d’air prisonnières de nos articulations ne provoque pas d’arthrite.

Mots-clés médecineScience