Engager des pirates en ligne, c’est désormais un jeu d’enfant

Pirater le téléphone de son ex-conjoint, voler les mots de passe de ses voisins ennuyeux, perturber les activités de son concurrent… Ce sont autant de raisons qui poussent à avoir recours aux hackers. Autrefois agissants clandestinement, ils ne se cachent plus. Au lieu de proposer leurs services dans l’ombre du dark web, des cybercriminels accrochent leur bardeau à la vue de tous. Vous avez donc désormais la possibilité de solliciter les services d’un hacker sans trop vous déranger.

Un hacker devant son ordinateur

L’année dernière, le phishing et le pharming ont représenté 33% de l’ensemble de la cybercriminalité aux États-Unis, selon SEON, une société spécialisée dans les systèmes antifraude.

Ces méthodes requièrent que les cybersvoleurs utilisent de fausses identités pour dérober les informations personnelles comme celles des comptes bancaires.

Il arrive que les recruteurs deviennent des cibles

L’entreprise de cybersécurité Atlas VPN a récemment entrepris une enquête sur les différents services proposés par les pirates sur le dark web. On distingue à cet effet les services de spear-phishing qui coutent entre 100 et 1000 dollars. Ici, il s’agit de tentatives ciblées de vol de mots de passe, de numéros de compte et d’autres informations personnelles.

Notons également les rançongiciels (logiciels de piratage) qui coutent environ 66 dollars par kits. Si les pirates individuels existent depuis des années, il est probable que bon nombre d’entre eux collaborent désormais avec des groupes cybercriminels plus importants et organisés.

« Les technologies de piratage innovantes ont été principalement développées par de grands groupes de pirates. »

Un porte-parole d’Atlas VPN

Toutefois, il convient de noter que la véritable cible de ces pirates est souvent les personnes qui les recrutent. C’est une nouvelle forme de e-commerce qui gagne du terrain. Les activités des pirates professionnels « black hat », gérées par des réseaux criminels, prennent désormais une ampleur considérable.

Où trouver des sites de piratage ?

Pour trouver les offres de piratage sur le dark web, il n’est pas nécessaire de se rendre sur un navigateur spécial. Un moteur de recherche ordinaire permet d’en trouver plusieurs et rapidement. Une simple recherche, effectuée à titre de test, a déjà permis de trouver des dizaines de sites qui proposent une gamme variée de services. Afin de faire apparaître les sites concernés, il suffit de taper « pirates informatiques à louer », par exemple.

Par ailleurs, un site propose des personnes capables de pirater les téléphones Apple et Android : The pitch. Les couples mariés à la recherche de la certitude de fidélité de leur partenaire ou les parents qui souhaitent surveiller leurs enfants, par exemple, font souvent recours à ce site. Quelques employeurs qui souhaitent surveiller leurs salariés sollicitent également les services proposés sur cette plateforme.

Mots-clés hackerpiratage