Enlevé à l’adolescence, il retrouve sa famille avec l’aide de Google Maps

Google Maps est une application indispensable qui permet de trouver facilement sa route ou de se localiser. Si vous avez de la chance, le service de cartographie de Google peut aussi vous aider à trouver des personnes que vous avez perdues de vu il y a des années. C’est le sujet d’un article publié le 12 octobre 2020 sur le site The Jakarta Post.

Comme le rapporte ce média, un adolescent de 17 ans originaire de Sragen, au Centre de Java (Indonésie), a retrouvé sa famille grâce à Google Maps après avoir été enlevé. Ce jeune homme répondant au nom d’Ervan Wahyu Anjasworo a été séparé de ses proches pendant 11 ans.

Crédits Unsplash

C’est en s’amusant à chercher le marché traditionnel auquel il avait l’habitude d’aller avec sa grand-mère quand il était plus jeune qu’il a pu renouer contact avec sa famille.

Le fruit du hasard

Tout a commencé en septembre 2020, alors qu’Ervan était en pleine formation professionnelle au sein d’un centre de réhabilitation pour jeunes délinquants. À un moment, il a eu l’idée de se rendre sur Google Maps pour essayer de trouver le marché traditionnel qui était resté ancré dans ses souvenirs et où sa grand-mère l’emmenait par le passé.

« Au début, j’ai commencé à chercher après Solo (à Surakarta, au Centre de Java), après j’ai vu qu’à côté de Solo se trouvaient Wonogiri, Boyolali et Sragen. J’ai regardé ces endroits un par un avant de trouver le marché traditionnel de Gonggang à Sragen. »

Il a alors donné l’adresse de ce marché à un travailleur social qui a contacté des responsables à Surakarta, Wonogiri et d’autres régions du Centre de Java. Ce n’est qu’à la fin de ces recherches qu’il s’est adressé aux autorités de Sragen.

A lire aussi : Google Maps enverrait par erreur des automobilistes sur des sentiers privés en Nouvelle Zélande

Une histoire qui finit sur une note positive

Après cet appel, Ervan a reçu un paquet contenant des photos de famille sur lesquelles il apparaissait.

« J’ai gardé en tête les visages de mon père, ma mère et mes frères et sœurs », a-t-il déclaré.

Le centre de réhabilitation qui l’hébergeait a ensuite contacté des travailleurs sociaux basés à Sragen. Ces derniers sont venus récupérer Ervan pour le ramener auprès de sa famille. Son retour chez lui marque la fin d’une décennie d’errance.

D’après ses dires, il aurait été enlevé par un artiste des rues qui l’a fait travailler à ses côtés pendant deux ans avant de l’abandonner.

A lire aussi : 5 personnes bizarres croisées dans Google Maps

Mots-clés googlegoogle maps