Quand la police australienne diffuse des images pédopornographiques sur le Dark Net pour traquer les pédophiles

D’après VG, un média norvégien, les autorités australiennes auraient maintenu ouvert le forum pédopornographique Childs Play pendant un peu plus de dix mois afin de traquer ses visiteurs.

Accessible uniquement par TOR, Childs Play était considéré comme un des plus gros forums pédopornographiques du dark net et il attirait ainsi chaque mois plusieurs dizaines de milliers d’utilisateurs extrêmement actifs. Certains d’entre eux ne se limitaient d’ailleurs pas à la consultation de contenu et la communauté se composait ainsi d’une centaine de prédateurs sexuels partageant leurs propres photos et leurs propres vidéos.

Violences

Le site avait été créé en mai 2016 par deux informaticiens originaires de Toronto et de Nashville : Benjamin Faulkner et Patrick Falt.

Childs Play attirait des dizaines de milliers de visiteurs chaque mois

Ces derniers s’étaient rencontrés sur Giftbox Exchange et ils ont immédiatement sympathisé. Très vite, ils ont donc eu l’idée de lancer une plateforme d’échange entièrement dédiée aux amateurs de contenus pédopornographiques et Childs Play a ouvert ses portes quelques semaines plus tard, avec le succès que nous lui connaissons.

Particulièrement bien formés, les deux administrateurs avaient pris soin de ne laisser aucune trace derrière eux et ils avaient choisi d’héberger leur site chez Digital Pacific, une entreprise basée à Sydney.

Quelques semaines à peine après le lancement du site, ARGOS a réussi à identifier et à arrêter un modérateur de Giftbox Exchange. La force opérationnelle a immédiatement contacté la cellule australienne afin de pouvoir conduire une mission d’infiltration.

Peu de pays permettent en effet à leurs enquêteurs de mener à bien des missions d’infiltration dans les milieux pédophiles. L’Australie en fait partie.

Les enquêteurs ont donc utilisé Giftbox Exchange pour remonter à Faulkner et l’homme a été arrêté à Manassas par la police australienne en septembre 2016 alors qu’il se trouvait en compagnie de son associé. L’homme avait sur lui une trentaine de photos et trois vidéos pédopornographiques tournées à l’occasion d’un viol organisé la veille.

Une mission d’infiltration de plusieurs mois

Grâce à cette action, la police a pu récupérer les identifiants des deux hommes et ils ont alors choisi de ne pas fermer le site et de le laisser ouvert afin de récupérer un maximum d’informations sur ses visiteurs et sur les membres de sa communauté.

Pendant plusieurs mois, ARGOS a donc alimenté le forum en contenus pédopornographiques pour ne pas attirer les soupçons des visiteurs et les enquêteurs de la cellule ont même fait en sorte d’imiter le style d’écriture de Faulkner afin de coller à leur rôle.

Durant les mois suivants, la force opérationnelle a relevé avec le plus grand soin les identifiants et les courriels de toutes les personnes fréquentant le forum et elle a également installé plusieurs scripts afin de les géolocaliser.

En consultant les messageries privées des utilisateurs, ARGOS a cependant réalisé que certains membres se doutaient de quelque chose.

Childs Play a donc été fermé le 13 septembre dernier. Grâce aux données collectées durant la mission, les autorités canadiennes ont réussi à venir en aide à une douzaine d’enfants abusés.

En tout, les enquêteurs ont réussi à dresser une liste composée de soixante à quatre-vingt-dix pédophiles actifs et dangereux. Quant aux deux fondateurs du site, ils ont été condamnés deux jours plus tard à une peine de vingt-sept ans de prison ferme pour le viol d’une fillette de 4 ans.