Epic Games aurait demandé un traitement spécial à Apple

La guerre fait rage, depuis le week-end dernier, entre Epic Games et Apple. Le premier accuse le second d’avoir une position dominante sur iOS, portant plainte au passage après le retrait de Fortnite sur l’App Store pour avoir proposé sa propre solution de paiement. Epic Games, qui conteste les 30% de commission de la boutique virtuelle, voit même son compteur développeur être prochainement fermé, alors qu’Apple lui a offert une seconde chance. Et c’est un nouveau rebondissement de l’affaire que nous révèle aujourd’hui CNBC. Selon le média, Epic Games aurait demandé un traitement de faveur à la firme de Cupertino.

C’est un document, constitué par Apple pour la justice, que l’on apprend qu’Epic Games aurait demandé ce traitement spécial.

Une image de Fortnite

Crédit : Epic Games

Phil Schiller, qui dirige l’App Store, révèle des détails sur cette demande formulée par Epic Games.

Les dessous d’une bataille commerciale entre deux grosses sociétés

C’est un nouvel élément apporté dans la bataille commerciale entre les deux sociétés. Dans un document rédigé par Apple destiné à la justice, Phil Schiller, qui gère l’Apple Store, affirme que le patron d’Epic Games, Tim Sweeney, lui a formulé une demande précise le 30 juin 2020. Ce dernier a écrit à Apple, demandant un accord pour que son studio puisse “changer de façon inédite la manière dont Epic propose des applications sur iOS“.

Le document explique également que Tim Sweeney a demandé à Apple que les joueurs de Fortnite sur iOS puissent passer par le système de paiement d’Epic Games. Et c’est justement ce qu’aura fait le studio, sans l’accord de la firme de Cupertino, provoquant la suppression de son jeu. Phil Schiller explique que Tim Sweeney lui a envoyé, le matin du début de la bataille entre les deux sociétés, que Fortnite “ne va plus respecter les restrictions d’Apple dans la façon de traiter les paiements“.

Il semble donc évident qu’Epic Games a prémédité son coup, constatant qu’Apple a refusé sa demande pour jouir d’un traitement de faveur dans la façon de payer sur iOS. Car sur les appareils Apple, il est obligatoire de passer par l’App Store qui s’octroie une commission de 30%. Et c’est justement ça, qui embête Epic Games !