Epic Games cherche des alliés dans son combat contre Apple

C’était un peu la grande affaire du week-end. Epic Games décide de porter plainte contre Apple, l’accusant d’une position dominante. La déclaration de guerre a été lancée lorsque le studio  a proposé son propre mode de paiement sur iOS pour Fortnite, violant les règles de l’App Store. La firme de Cupertino a alors décidé de supprimer le jeu de sa boutique virtuelle, tandis qu’Epic Games a répondu par une vidéo parodiant une célèbre publicité d’Apple. Une publicité dans laquelle la société de nouvelles technologies… critiquait la position dominante d’une autre entreprise sur le marché des ordinateurs.

Autant dire qu’Epic Games est bien décidé à entrer dans un combat judiciaire avec Apple et ses 30% de commission critiquées.

Crédit : Pixabay

Et pour cela, le studio lance un appel pour trouver des alliés de poids, comme l’explique The Information.

Epic Games veut s’entourer d’alliés pour vaincre Apple

L’objectif d’Epic Games est plutôt ambitieux : tordre le cou d’Apple quant à sa position dominante. Un monopole qui aura participé au succès de ses produits, construisant un écosystème fermé très solide avec des millions de clients dans le monde.

Autant dire que pour Epic Games, qui reste une société majeure grâce à Fornite et l’Unreal Engine, affronter la firme de Cupertino ne sera tout de même pas aisé. C’est pour cela que le studio a décidé de lancer un appel pour trouver des alliés. Mais comme le précise The Information, il n’est pas facile pour Epic Games de dénicher d’autres voix.

À titre d’exemple, The Information cite le cadre d’une grosse entreprise de jeux vidéo qui salue l’action d’Epic Games, mais ne souhaite pas soutenir publiquement le studio. Parmi les raisons de son refus, la peur qu’une action coordonnée ne respecte pas les lois antitrust,

Malgré tout, d’autres sociétés ont décidé de prendre la parole, mais uniquement pour soutenir Epic Games, sans entrer dans le combat judiciaire. C’est notamment le cas de Tinder et Spotify. Pour le second, service de streaming musical, il s’agit “d’applaudir la décision d’Epic Games et faire face à Apple pour mettre en lumière sa position dominante“. Spotify enfonce le clou, expliquant que la firme de Cupertino a des pratiques “déloyales” qui “privent les consommateurs depuis trop longtemps“.