Epic Games dénonce les tentatives d’Apple pour contourner les injonctions du tribunal

Le vendredi 22 octobre 2021, Epic Games, le créateur du jeu populaire Fortnite, a dénoncé les tentatives d’Apple pour suspendre les ordonnances rendues par la juge de district américaine Yvonne Gonzalez Rogers, dans le cadre du procès qui oppose les deux entreprises.

Pour rappel, Apple et Epic Games sont actuellement à couteaux tirés. En effet, Apple a décidé de bannir le développeur de jeux de son écosystème iOS après que ce dernier ait violé les règles de l’App Store en voulant proposer sa propre solution de paiement sur Fortnite et s’affranchir de la commission de 30% exigée par Apple.

L'application Epic Games Store

Néanmoins, en bannissant Fortnite de sa boutique d’applications, Epic Games apporta l’affaire devant la justice dans le but ultime de mettre fin au jardin clos d’Apple et de permettre à la concurrence de se faire une place sur iOS.

Le juge a supprimé certaines règles d’Apple

Justement, dans le cadre de ce procès antitrust, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a annulé en septembre certaines des règles imposées par Apple sur son App Store. Cela inclut l’interdiction faite aux développeurs de diriger leurs utilisateurs vers d’autres options de paiement que le système de paiement intégré d’Apple.

Cette décision d’annulation fut une victoire partielle pour Epic Games et les autres fabricants d’applications. Toutefois, rien n’est joué pour autant. En effet, Apple a jusqu’au mardi 9 novembre 2021 pour se conformer à l’injonction du tribunal. Mais il semblerait que le géant de Cupertino n’en ait pas du tout l’intention.

Pour Epic Games, Apple est juste de mauvaise foi  

Plus tôt en octobre, Apple a annoncé sa décision de faire appel de la décision du juge. Le géant technologique a également demandé à la juge Yvonne Gonzalez Rogers de suspendre son ordonnance. A noter que si un processus d’appel était engagé alors l’affaire pourrait encore durer plus d’un an.

Dans un dossier judiciaire, Epic a déclaré qu’Apple n’a pas respecté la norme légale pour demander cette suspension de l’injonction. En conséquence, la firme technologique devrait justifier qu’il subirait un préjudice irréparable en se conformant même temporairement à cette ordonnance si l’injonction était ultérieurement annulée en appel.

Mais selon Epic Games, Apple ne subirait aucun préjudice à se conformant à cette injonction. Il affirme même qu’ « une injonction est la seule voie vers un soulagement efficace. L’histoire montre qu’en l’absence d’injonction, Apple n’apportera aucun changement » .

Mots-clés appleepic games