Epic Games maintient qu’Apple transgresse toutes les lois antitrust

Epic Game a récemment déposé une mémoire d’ouverture à la cour d’appel du neuvième circuit. Cela dans le but de pouvoir annuler la dernière décision du juge concernant l’App Store d’Apple. En effet, le tribunal a estimé que le fait qu’Apple contrôle son magasin d’applications n’entraîne pas pour autant un monopole. Mais Epic Games n’est pas du tout du même avis.

En effet, le développeur de jeux vidéo a déposé en septembre 2021 et n’ayant pas reçu de suite favorable, la société à décider de relancer l’appel. Dans son dossier, Epic a décidé d’exposer pleinement son avis sur la situation. Il affirme sans détour que la conduite d’Apple transgresse toutes les lois antitrust.

Epic Games
©savconstantine/123RF.COM

Epic ne démord pas sur le présumé monopole qu’exerce Apple

Durant le procès, Epic n’a pas hésité à dénoncer les pratiques peu reluisantes d’Apple, notamment le fait que les développeurs soient forcés d’utiliser l’App Store pour distribuer les applications et contraints d’utiliser l’API de paiement d’Apple pour les paiements du contenu numérique dans leurs applications. Epic Games a affirmé que si le tribunal n’intervenait pas, cela affectera fortement les lois antitrust.

En septembre 2021, Epic a déjà lancé un procès contre la société Apple. De ce fait, un tribunal compétent a ordonné à Apple de revoir certaines restrictions sur les paiements intégrés. Par contre, il n’a pas reconnu Apple comme ayant monopolisé le marché et d’après le tribunal, aucune politique antitrust n’a été contourné. Suite à cela, Epic à relancer le dossier.

Apple se défend contre les accusations

Le tribunal n’a pas été convaincu par les arguments avancés par Epic. D’ailleurs, le juge Gonzales Rogers affirme qu’Apple a juste une certaine influence sur le marché mais il n’est pas reconnu comme monopole. Pourtant, il semblerait qu’Apple dispose indéniablement d’une part importante sur le marché des jeux mobiles.

Epic n’accepte pas la décision du tribunal et il revient avec d’autres affirmations qui ont un lien avec le succès du nouvel iPhone. Le dossier qu’il a monté affirme que la société ne respecte pas les lois antitrust. Lors du procès, le porte-parole d’Appel affirme que toutes leurs activités sont légales et qu’ils suivent les politiques antitrust. Affaire à suivre

Source 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.