Epic Games met la pression sur Steam

Presque tous les amateurs de jeux sur PC le savent, Steam est le leader incontesté au niveau mondial en ce qui concerne la distribution numérique. La plateforme dispose de plus de jeux que n’importe quelle autre plateforme et propose ses services à des millions de joueurs dans le monde.

Cela pourrait bien changer avec le lancement l’année passée de l’Epic Games Store.

Epic Games propose un ratio totalement différent concernant la vente de ses jeux. Pour tout jeu vendu, 88% des revenus reviennent aux développeurs et 12% reviennent à l’éditeur. Ce modèle met à mal celui de Steam, devenu la norme au fil des années, avec ses 70% pour les développeurs et 30% pour le distributeur.

Évidemment, le ratio d’Epic Games a attiré davantage de développeurs et de plus, la plateforme a l’intention de lancer ses nouveaux titres en exclusivité sur Epic Games Store. Ces titres ne pourront donc être mis en vente sur d’autres plateformes qu’après une longue période.

L’ultimatum lancé par Epic Games à l’endroit de Steam

Malgré cet avantage de Epic Games, Tim Sweeney, son fondateur, a lancé récemment une sorte d’ultimatum à l’endroit de Steam.

En gros, il a indiqué que si Steam acceptait d’appliquer le ratio 88/12 sur ses revenus, sans contrainte majeure pour les éditeurs et développeurs, Epic Games retirerait l’exclusivité à leur magasin et mettrait ainsi ses propres jeux sur Steam.

Il s’agit là d’un défi lancé à Steam par Epic Games qui est quand même devenu une société importante dans le domaine des jeux vidéo avec des titres comme Gears of War ou encore Fortnite. Il est à noter que ces jeux ne sont pas disponibles sur Steam.

Les changements au niveau de Steam

Avec le contexte actuel et compte tenu de l’apparition de nouvelles plateformes de distribution, Steam n’a pas attendu le défi de Epic Games pour faire des changements. Valve, sa société mère, a été obligé d’actualiser son ratio avant l’annonce d’Epic Games. Ces changements ne concernent cependant que les développeurs très performants.

Actuellement, les jeux qui génèrent plus de 10 millions de dollars chez Steam rapportent 75% aux développeurs. Pour ceux qui rapportent plus de 50 millions de dollars, ce sera 80%.

Cette décision ne fait pas vraiment l’unanimité chez les éditeurs qui sont de plus en plus attirés par l’offre du concurrent.

Le futur nous dira si un nouveau ratio standard verra le jour ou est-ce que chaque maison gardera ses propres conditions. L’avantage est que cette concurrence va offrir plus de choix de produits aux fans de jeux vidéo.