Erica, un robot humanoïde intelligent, a décroché le premier rôle dans un film SF

Un robot appelé Erica sera la principale héroïne d’un film de science-fiction, ce qui une première. Il fait partie des êtres intelligents qui sont faits de puces et de capteurs au lieu d’une peau et d’organes. Il sera le premier humanoïde à assurer le rôle d’acteur principal dans un long métrage qui coûtera soixante-dix millions de dollars.

Le long métrage b, de Life Productions, deviendra par ailleurs le premier film à avoir fait appel à une IA.

Un bol de popcorn à moitié renversé

Photo de Lynda Sanchez – Unsplash

Ce robot a une apparence tout à fait extraordinaire. Il est différent des bras intelligents qui travaillent à pleine vitesse dans les usines, ceux qui désinfectent les moyens de transport ou encore ceux qui répondent automatiquement au téléphone. Erica ne ressemble pas, non plus, à ces automates ou ces machines qui réalisent des exploits grâce à l’intelligence artificielle.

Erica a été créée par Hiroshi Ishiguro et Kohei Ogawa. Ces scientifiques japonais l’ont spécialement conçue pour le cinéma, avec les compétences d’une véritable actrice. Ils l’ont appris à exprimer ses émotions comme le font les humains.

Une histoire classique avec un personnage original

« En général, les acteurs impliquent leurs propres expériences de vie dans le rôle. Par contre, Erica n’a aucune expérience de la vie. Elle a seulement été créée pour jouer dans le film », a expliqué Sam Khoze, le producteur du film et superviseur des effets visuels.

Le film raconte l’aventure d’une femme IA, du nom d’Erica évidemment. Le concepteur trouve le moyen de faire une parfaite réplique de l’ADN humain. Par la suite, il se rend compte des dangers associés à son nouveau programme. Il aide ensuite la machine à s’échapper du laboratoire avant qu’elle ne soit détruite par d’autres personnes.

L’histoire semble assez courante et peut être retrouvée dans d’autres films. Par contre, force est de reconnaître que le personnage qui a pris le rôle principal est beaucoup plus original.

À lire aussi : Dans quelques années, ce sera un robot qui réalisera des points de suture

Le tournage devrait être achevé en 2021

« Nous avons dû simuler ses mouvements et ses émotions par des séances individuelles. Il fallait contrôler la vitesse de ses mouvements et sa parole à travers ses sentiments. Ainsi, nous arrivons à encadrer le développement de son personnage et de son langage corporel », a  ajouté Sam.

Erica devait passer le test à travers un projet du réalisateur Tony Kaye, connu pour des films comme American History X. Pourtant, l’essai n’a pas eu lieu à cause des conflits d’horaires entre les producteurs.

Malgré cela, les scientifiques et les autres producteurs du film ont déjà tourné quelques scènes avec Erica au Japon, en 2019. Le reste se fera en Europe, en juin 2021, car la pandémie du Coronavirus affecte l’avancement de l’industrie cinématographique.

À lire aussi : Vous pouvez acheter le robot chien de Boston Dynamics