Ericsson rachète le géant du CPaaS Vonage pour 6,2 mds $

Le béhémoth suédois des télécoms, Ericsson, a annoncé hier, via un communiqué publié sur son site officiel, l’acquisition du numéro 2 du CpaaS Vonage. L’opération, selon la même source, a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration de Vonage. Toutefois, elle ne devrait être finalisée qu’au cours du premier semestre 2022, après le feu vert des actionnaires de Vonage et l’obtention des approbations réglementaires. 

Logo_Ericsson
Logo_Ericsson

Partenariat gagnant-gagnant

Dans le détail, Ericsson rachètera toutes les actions de la société américaine, à hauteur de 21 $ par action. Le suédois va utiliser ses ressources de trésorerie existante dans ce cadre. « Nous pensons que rejoindre Ericsson est dans le meilleur intérêt de nos actionnaires et témoigne de la position de leader de Vonage dans les communications cloud d’entreprise, de notre portefeuille de produits innovants et de notre équipe exceptionnelle » a expliqué le PDG de Vonage.

Pour sa part, Börje Ekholm, président et CEO d’Ericsson, a déclaré : « Le cœur de notre stratégie consiste à construire des réseaux mobiles de premier plan grâce à notre leadership technologique… L’acquisition de Vonage est la prochaine étape dans la réalisation de cette priorité stratégique. Vonage nous donne une plateforme pour aider nos clients à monétiser les investissements dans le réseau, au profit des développeurs et des entreprises. »

Ekholm a par ailleurs souligné que l’acquisition permettrait à sa compagnie de se développer à l’échelle mondiale dans le segment entreprise sans fil. Il faut rappeler que dans une optique similaire Ericsson a acquis l’an dernier le fournisseur américain de solutions réseau Edge sans fil, Cradlepoint. L’achat lui avait coûté 1 milliard de dollars.

Que deviendra Vonage ?

Une fois son acquisition finalisée, Vonage deviendra une filiale d’Ericsson. Elle gardera ses 2000 employés, ainsi que son nom. Cependant, Rory Read, son PDG, va rejoindre le management d’Ericsson et sera donc sous la responsabilité de Börje Ekholm.

L’acquisition de Vonage est à ce jour l’opération la plus coûteuse jamais réalisée par Ericsson ; elle détrône en effet le rachat de Redback Networks (1,9 milliard de $) en 2006. Cet investissement colossal ne saurait toutefois inquiéter Ericsson qui s’attend à réaliser des économies de coûts une fois la transaction conclue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.