Aux Etats-Unis, l’espérance de vie en chute libre à cause de la Covid-19

Un peu plus d’un après le début de la pandémie, les impacts de la Covid-19 continuent de se faire ressentir dans nos vies. Cette maladie a modifié notre mode de vie en nous obligeant entre autres à respecter de nombreuses mesures de distanciation sociale, mais pas que. Elle a également impacté l’espérance de vie dans certaines régions du globe. C’est notamment le cas pour les Etats-Unis.

Dans un article publié récemment par le site Live Science, on apprend que l’espérance de vie est en chute libre au pays de l’Oncle Sam à cause de la Covid-19. C’est la plus grande baisse observée au cours de ces 40 dernières années. Une étude a indiqué que cela était directement lié aux décès dus au Coronavirus.

Crédits Pixabay

Les chercheurs qui ont mené ces recherches ont indiqué que l’espérance de vie moyenne aux Etats-Unis a chuté de 1,13 an en 2020.

Une espérance de vie estimée à 77,48 ans

Cette étude, publiée le 14 janvier 2021 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), révèle que l’espérance de vie aux Etats-Unis est désormais de 77,48 ans. Avant la Covid-19, la plus grande baisse de l’espérance de vie dans ce pays a été observée en 2003. Cela se produit rarement, et lorsque cela arrive, tout le monde en parle.

En 2015, 2016 et 2017, l’espérance de vie aux Etats-Unis a chuté de seulement 0,1 an. Parmi les principales causes de cette baisse, on citera les overdoses et le suicide. L’étude révèle également que les afro-américains et les latinos ont été les plus touchés par la Covid-19 durant l’année 2020.

A lire aussi : La langue Covid, un nouveau symptôme à mettre sur le dos de la Covid-19

Des communautés qui sont plus exposées à la maladie

L’espérance de vie des Afro-Américains a chuté de 2,1 ans en 2020, elle est ainsi passée à 72,78 ans. L’espérance de vie des latinos, quant à elle, a baissé de 3,05 ans et est descendue à 78,77 ans. En comparaison, l’espérance de vie des personnes caucasiennes a chuté de 0,68 an pour arriver à 77,84 ans.

« Les effets disproportionnés de la pandémie de Covid-19 sur l’espérance de vie des Afro-Américains et des latinos sont dus en partie au fait qu’ils sont plus exposés à la maladie en raison de leur lieu de travail et qu’ils ont plus de contacts avec leur famille. En plus, ils reçoivent des soins de santé plus médiocres. Cela augmente les risques de contracter des infections plus graves », a déclaré la co-auteure de l’étude Theresa Andrasfay.

A lire aussi : Les Gorilles aussi peuvent attraper la Covid-19

Même si le déploiement des vaccins contre la Covid-19 contribuera à réduire la transmission de la maladie en 2021, les chercheurs ne pensent pas que cela entrainera immédiatement une hausse dans l’espérance de vie aux Etats-Unis.

Mots-clés médecinesanté