Et Google présenta le Pixel 4a, le Pixel 4a (5G) et (un peu) le Pixel 5

Il était temps ! Après des semaines de teasing, de rumeurs et de fuites en tout genre, Google a enfin levé le voile sur son nouveau line-up. Le géant américain a effectivement présenté hier pas moins de trois nouveaux smartphones, à savoir le Pixel 4a, le Pixel 4a (5G) et le Pixel 5.

Encore que, pour ce dernier, la firme n’a pas encore abattu toutes ses cartes.

Le Pixel 4a vient d'être dévoilé

Le Pixel 4a vient d’être dévoilé

Le Pixel 4a, la nouvelle référence du segment milieu de gamme

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, ou même à ce que laissaient présager les rumeurs, Google n’a pas présenté un seul Pixel 4a. En réalité, la firme a officialisé deux modèles différents.

Le Pixel 4a est le moins cher de la bande. Proposé à 349 €, il se veut plus accessible que ses concurrents, sans pour autant faire trop de concessions.

Très looké, le Pixel 4a affiche donc un design dans l’air du temps. Boîtier compact, écran à bordures contenues, poinçon minuscule, il se rapproche davantage de ce que l’on trouve actuellement sur le marché.

La fiche technique est à l’image du reste. L’écran est ainsi de type OLED et il atteint une diagonale de 5,8 pouces. Le téléphone sera donc assez compact pour être utilisé d’une seule main. Côté processeur, Google s’est dirigé vers un Snapdragon 730G secondé par 6 Go de mémoire vive et 128 Go d’espace, avec une batterie qui, la firme l’assure, pourra tenir une journée complète.

Si la proposition rassure, la fiche technique interroge tout de même un peu. La batterie en question atteint en effet une capacité de 3140 mAh et donc une capacité très largement inférieure à celle des autres modèles milieu de gamme du marché.

Le Pixel 4a met également l’accent sur la photo, sans pour autant proposer une profusion de capteurs différents. Fidèle à ses (bonnes) habitudes, Google compte en effet sur son traitement logiciel et l’appareil embarque un unique capteur de 12,2 millions de pixels, avec des pixels mesurant 1,4 μm. L’optique est bien entendu un grand angle et elle offre donc un champ de vision de 77 °, avec une belle ouverture à la clé. L’optique ouvrira en effet à f/1.7.

Derrière, bien sûr, on trouve tous les modes photo et toutes les optimisations propres à la firme. Quant à la caméra frontale, elle ne dépasse pas les 8 millions de pixels, avec une ouverture à f/2 et une mise au point fixe.

Les vidéastes, en revanche, risquent de tiquer un peu. Le Pixel 4a pourra uniquement filmer en 1080p et il fait donc l’impasse sur la 4K. Bon point en revanche, il pourra monter à 30, 60 ou même 120 images par seconde, ce qui lui permettra de réaliser de beaux ralentis.

La charge rapide répond également présente, mais elle ne dépasse en revanche pas les 18 W. Ceci étant, sur une batterie de cette capacité, cela ne posera pas vraiment problème. À noter qu’en plus du connecteur USB-PD 2.0, le terminal embarque une prise 3,5 mm. Le WiFi 802.11 ac complète le tableau, avec un zeste de Bluetooth 5.1 et la 4G de catégorie 12. Une seule couleur est en revanche proposée et le terminal se déclinera uniquement en noir.

Il faudra être patient pour profiter du Pixel 4a. Le téléphone sortira le 1er octobre en France. Les précommandes démarreront le 10 septembre.

On retrouve toute la Pixel Experience

On retrouve toute la Pixel Experience

Le Pixel 4a (5G) et le Pixel 5 en embuscade

Mais Google ne s’en est pas tenu au Pixel 4a. La firme a également annoncé d’autres annonces pour l’automne. Il faudra ainsi s’attendre à voir débarquer un Pixel 4a compatible 5G et un Pixel 5. Qui supportera lui aussi cette norme.

La firme n’a malheureusement rien révélé de concret sur le Pixel 5. Quant au Pixel 4a (5G), il sera un peu plus cher et il faudra ainsi débourser 499 € pour profiter de ses services.

Mots-clés googlepixel 4a