Et si Huawei lançait un smartphone sous harmonyOS avant la fin de l’année ?

À en croire un nouveau rapport, Huawei pourrait sortir le premier appareil animé par HarmonyOS d’ici la fin de l’année. L’expiration de la licence temporaire qui lui permettait d’accéder à certains services de Google serait l’une des raisons principales de cette éventualité.

Huawei est-elle sur le point d’adopter un changement radical ? Ayant été inscrite sur une liste noire du département américain du commerce en mai de l’année dernière, la firme n’est plus autorisée à proposer ses produits et services aux États-Unis.

Huawei pourrait lancer le premier appareil sous harmonyOS avant fin 2020

Pire encore, elle a été coupée de ses fournisseurs américains. L’administration lui a tout de même accordé une licence provisoire pour continuer à accéder à certains services tels que les mises à jour Android. Mais étant donné que ladite licence a expiré la semaine dernière, le géant chinois de la technologie se trouve actuellement à un tournant important.

Si l’on en croit Ma Jihua, un analyste chinois de renom, Huawei n’a rien à perdre et pourrait même officialiser le premier appareil propulsé par son OS maison avant la fin de l’année.

Pas de services Google sur les Mate 40

« Huawei développe sa propre version d’Android depuis le lancement de la gamme Mate 20. Les structures de base d’EMUI évoluent pour être radicalement différentes de celles de Google. Comme le système ne dépend pas d’Android, ce n’est pas un gros problème que les appareils Huawei reçoivent des mises à jour ou non », a souligné Jihua.

Global Times affirme d’ailleurs avoir reçu dernièrement des informations qui semblent confirmer cette détermination du constructeur chinois à aller de l’avant malgré les sanctions américaines. D’après l’une des sources du média, la série Mate 40 de Huawei, dont le lancement est prévu en septembre, ne sera pas équipée des services de Google. Certes, cela pourrait affecter les ventes à l’étranger, mais pas celles sur le marché chinois où le constructeur règne en maître.

Bientôt un premier appareil sous harmonyOS

La société devrait pouvoir lancer le premier smartphone équipé de harmonyOS d’ici fin 2020 grâce à l’accélération du développement de ce système d’exploitation, rapporte Global Times. De plus, l’introduction de l’OS devrait être soutenue par le déploiement des réseaux 5G et l’essor de l’internet des objets.

« Huawei est parfaitement préparé en termes de technologie de système d’exploitation. Les applications potentielles d’HarmonyOS dans l’Internet des objets sont énormes. Le seul problème est de savoir comment cultiver un écosystème de manière rapide », a conclu Ma Jihua.

Mots-clés huawei