Et si la clé de notre victoire sur la Covid-19 se trouvait dans nos yeux ?

Grâce aux recherches des scientifiques, on en apprend un peu plus chaque jour sur la Covid-19. On sait par exemple que cette maladie redoutable ne s’attaque pas uniquement aux voies respiratoires. En effet, des études ont démontré que le Coronavirus pouvait aussi affecter les systèmes nerveux et digestif.

Alors qu’on croyait que tous nos organes étaient vulnérables à la Covid-19, une nouvelle étude réalisée par les chercheurs de la faculté de médecine de l’université de Washington, à Saint Louis, nous laisse penser le contraire. D’après eux, nos yeux renferment un élément qui résisterait au Coronavirus.

yeux
Crédit photo PIXABAY

« Nos données suggèrent que le nouveau Coronavirus n’est pas capable de pénétrer dans la cornée », a déclaré l’ophtalmologue Rajendra S. Apte, qui est également l’un des auteurs de cette étude.

Un virus qui ne se reproduit pas dans la cornée ?

Les chercheurs ont étudié des tissus provenant de la cornée de 25 donneurs ainsi que des souris. Ils ont ensuite exposé ces échantillons à trois virus différents à savoir le Zika, le HSV-1 (herpès simplex) et le SARS-CoV-2.

À l’issue de ces expériences, les chercheurs ont découvert que les virus du Zika et du HSV-1 n’avaient aucun mal à se reproduire dans le tissu de la cornée. Néanmoins, ce n’est pas le cas pour le SARS-CoV-2.

« La cornée et la conjonctive sont connues pour avoir des récepteurs pour le nouveau Coronavirus, mais nos études ont démontré que le virus ne se reproduisait pas dans la cornée », a indiqué Rajendra S. Apte.

A lire aussi : Covid-19, la seconde vague ne devrait pas être la dernière

Des études plus approfondies en vue

Jonathan J. Miner, l’auteur principal de cette étude, a déclaré que cette découverte n’était pas encore suffisante pour confirmer que les cornées sont vraiment résistantes au Coronavirus. Des études plus approfondies sont nécessaires pour vérifier cette hypothèse.

« Il est toujours possible qu’un sous-groupe de personnes ait des cornées qui favorisent la croissance du virus, mais aucune des cornées que nous avons étudiées ne favorisait pas la croissance du SARS-CoV-2 », a-t-il indiqué.

A lire aussi : Le drôle de symptôme de la Covid-19

Jusqu’à ce que cette théorie soit vraiment confirmée, les chercheurs invitent les gens à faire attention et à ne pas minimiser les risques d’infection à travers les yeux. Jonathan J. Miner a souligné qu’il était « important de respecter ce que ce virus peut faire et de prendre les précautions appropriées. »

Mots-clés Covid-19