Et si la conscience humaine n’était qu’un champ énergétique résultant de signaux électriques ?

L’Homme a longtemps donné une dimension surnaturelle à la conscience. Cette perception se base sur une vision dite de dualisme qui établit une relation entre la matière et l’esprit. Le généticien Johnjoe McFadden, de la faculté de la santé et des sciences médicales de l’université de Surrey, s’oppose en partie à cette conception.

Dans une étude publiée dans la revue Neuroscience of Consciousness, il a avancé l’hypothèse selon laquelle la conscience était en fait le produit d’un dualisme entre la matière et l’énergie. Selon sa théorie, la conscience humaine serait en fait le produit d’un champ énergétique résultant des signaux électriques générés par l’activation des neurones.

Une coupe transversale d'un cerveau
Photo de Robina Weermeijer – Unsplash

Johnjoe McFadden pense que son étude va ouvrir la voie à la création de robots plus performants qui sont dotés d’une conscience artificielle.

Les neurones nous éclairent sur l’origine de la conscience ?

Johnjoe McFadden est convaincu que la conscience n’a aucune dimension surnaturelle. D’après lui, elle résulterait plutôt d’un phénomène tangible qui peut être expliqué par la science. Pour comprendre l’origine de la conscience humaine, il faudrait selon lui se concentrer sur l’activité des neurones.

Le chercheur a élaboré une théorie dite « du champ d’information électromagnétique conscient » pour étoffer ses propos. Pour faire simple, l’activation des neurones produit un signal électrique qui traverse les fibres nerveuses et qui se propage ensuite dans toutes les parties du cerveau. Ce signal s’accompagne d’une impulsion d’énergie électromagnétique qui envahit les tissus cérébraux. Johnjoe McFadden a indiqué que cette énergie transportait les informations à l’origine de notre conscience.

Une découverte importante pour la robotique

Johnjoe McFadden est certain d’avoir résolu à lui seul le mystère de la conscience humaine.

« C’est un mystère qui a été médité par des philosophes, des théologiens et des gens ordinaires pendant des millénaires. Je crois que ce mystère a maintenant été résolu, et que la conscience est l’expérience de nerfs qui connectent au champ électromagnétique autogénéré du cerveau pour conduire ce que nous appelons le libre arbitre et nos actions volontaires », a-t-il déclaré.

Si cette théorie est vérifiée, elle pourrait permettre de faire avancer le domaine de la robotique. Étant donné que ce champ énergétique peut être étudié par des techniques de balayage cérébral, JohnJoe McFadden a évoqué la possibilité de créer une conscience artificielle.

En équipant les robots du futur de cette technologie, il sera possible d’obtenir des machines capables d’éprouver des émotions.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés neurologie