La XBox Series X ne sera pas forcément la dernière console de Microsoft

La XBox Series X est une réalité et sera commercialisée d’ici la fin de l’année au Japon. Microsoft s’est pour le moment montré assez généreux dans sa communication en teasant les jeux à venir pendant un Inside XBox et Phil Spencer, CEO de la division XBox, est comme toujours assez bavard à son propos. Récemment, c’est pour la BBC que l’homme a expliqué vouloir rendre la machine accessible financièrement, le jeu vidéo n’étant pas un besoin vital. Et aujourd’hui, le grand patron de XBox et sa philosophie centrée sur l’expérience du joueur, se montre une nouvelle fois très loquace au micro de Wired.

L’homme a évoqué le futur de la marque XBox après la sortie de la Series X.

Crédits Pixabay

La XBox Series sera-t-elle la dernière console de Microsoft ? Phil Spencer répond franchement.

Phil Spencer veut que l’expérience physique se poursuive

Phil Spencer a répondu à la question qui brûle toutes les lèvres : la XBox Series X sera-t-elle la dernière machine de Microsoft ? Après tout, la firme américaine a plus que montré son intérêt pour le Cloud Gaming avec le Project xCloud. Avec telle technologie, il sera possible de jouer à des jeux gourmands avec une simple connexion sur smartphone, tablette, PC… De quoi donner envie à Microsoft de laisser tomber les machines physiques. Mais selon Phil Spencer, ce ne sera pas le cas. Du moins pour le moment.

J’aime regarder la télévision. J’aime jouer à des jeux vidéo sur la télévision. Et c’est sur cette télévision que je joue l’essentiel du temps. Je pense qu’il y aura, pendant encore un certain temps, un milieu dans lequel les joueurs préfèrent jouer sur la télévision. Nous sommes impliqués dans ce marché et continuerions de proposer de grandes expériences sur consoles. Je ne crois pas que la XBox Series X soit notre dernière machine. Je pense que nous allons imaginer d’autres consoles pour que ces géniales expériences sur une télévision fonctionnent et soient grisantes.

Une déclaration à contre-courant alors que beaucoup de joueurs misent sur un abandon progressif du physique. Du côté des jeux vidéo, le dématérialisé connaît un énorme succès – et un développeur sur Switch mise sur l’adoption générale du numérique d’ici peu de temps…