Et si l’Apple Car était capable de détecter les fissures dans le pare-brise ?

Il y a six ans, Apple a décidé de travailler sur la technologie de conduite autonome : c’est ainsi qu’est né le projet Apple Car (ancien « projet Titan »). Depuis, la marque à la pomme avance par étape dans le développement des systèmes et gadgets qui vont équiper sa future voiture connectée.

Et ce qui est sûr, c’est que lorsque le moment viendra, Apple compter proposer du lourd à ses clients, et ce afin de faire de l’ombre à Tesla et ses voitures (presque) autonomes.

Crédit Pixabay

Bien décidée à ne pas se faire piquer ses idées, la firme californienne a déposé plusieurs brevets au cours des dernières années. Le dernier en date concerne un système qui permettrait à l’Apple Car de détecter la moindre trace de fissures sur le pare-brise et de prévenir le propriétaire de la voiture.

Comment ça marche ?

Dans son nouveau brevet, déposé auprès de l’USPTO (Bureau américain des brevets et des marques de commerce), Apple parle d’un « système de détection des fissures dans les vitres ». Le document indique que le système en question utilise la lumière infrarouge pour analyser les fenêtres et les vitres avant/arrière de l’Apple Car et repérer les traces de fissures.

La firme à la pomme a donné des explications très détaillées sur son idée : « un véhicule peut avoir des vitres avec une ou plusieurs couches conductrices. Les couches conductrices peuvent faire partie intégrante d’une couche bloquant la lumière infrarouge ou d’une autre couche. La couche de blocage de la lumière infrarouge peut alors être formée comme un revêtement sur une couche structurelle transparente de la fenêtre, telle qu’une couche de verre extérieure ou intérieure dans une fenêtre laminée, elle peut également être intégrée dans une couche polymère entre les couches extérieure et intérieure ».

Le brevet indique également que dès que le système détecte une fissure (aussi minime soit-elle), il en avisera immédiatement l’utilisateur. Aucune précision n’a toutefois été donnée sur le moyen utilisé pour prévenir le conducteur : par notification via iPhone ou directement sur le tableau de bord ?

Un système utile

Nous avons affaire à une technologie intéressante, car elle pourrait aider à préserver le bon fonctionnement des futures voitures Apple. Les verres fissurés du pare-brise et des fenêtres pourraient en effet laisser entrer l’air et l’humidité dans l’habitacle de l’auto, ce qui pourrait alors affecter la fiabilité de son système électronique, dont la fiabilité du système de conduite autonome.

Pour l’instant rien n’indique encore qu’Apple compte bien développer son système de détection de vitres fissurées. Mais au vu de ses dernières idées concernant l’Apple Car, il semblerait que la firme à la pomme pense beaucoup à la sécurité des futurs conducteurs de ses futures voitures autonomes. Un autre de ses brevets récemment déposés fait en effet état d’un système intelligent d’airbags.

Mots-clés appleapple car