Et si le Steam Deck proposait un SSD remplaçable ?

Valve a présenté la semaine dernière le Steam Deck, soit la toute première console portable de son histoire. Une console qui emprunte beaucoup à la Switch et qui a pour but de vous permettre d’emmener votre bibliothèque Steam partout avec vous.

Disponible en précommande depuis vendredi dernier, elle a fait la joie des scalpers, mais elle n’a peut-être pas encore dévoilé tous ses secrets.

Le Steam Deck de Valve
Le Steam Deck, première console portable de Valve

C’est en tout cas ce que l’on peut déduire d’un échange entre un Redditor et Gabe Newel, le PDG de Valve.

Le Steam Deck cacherait un détail intéressant

Dans cet échange, ce dernier apprend à notre Redditor que le Steam Deck utilise en réalité un SSD M.2 2230 pour le stockage, soit un SSD amovible et remplaçable. Si ce type de stockage n’est pas encore très répondu, il existe sur le marché de nombreux fournisseurs qui en proposent.

Du moins à condition d’y mettre le prix, ces supports étant encore assez coûteux.

Ce qui nous amène à une question : sera-t-il possible de changer le stockage du Steam Deck ?

Malheureusement, il est encore trop tôt pour y répondre. Et ce pour deux raisons principales. La première est évidente : rien ne dit que cette conversation soit authentique. La seconde l’est tout autant : ce n’est pas parce qu’un SSD est techniquement remplaçable que le produit nous permettra de le faire.

A lire aussi : Steam annonce Steam Deck, sa première console portable

Un SSD remplaçable ? Peut-être !

La documentation officielle, de son côté, ne laisse entrevoir aucun accès pour pouvoir remplacer ce SSD. Mais surtout, lorsqu’on fouine dans les caractéristiques de la console, on peut voir que si tous les modèles vendus par Valve sont bien équipés de ces modules, il est aussi précisé que ces derniers ne peuvent pas être remplacés par les utilisateurs finaux.

En revanche, Valve n’en dit pas beaucoup plus sur le sujet. Et on ignore si l’impossibilité de les remplacer résulte du fait que le Steam Deck ne propose pas de trappe d’accès, ou s’il y a un autre facteur bloquant.

Selon toute vraisemblance, il faudra donc attendre que les premiers modèles soient expédiés aux consommateurs pour savoir ce qu’il en est réellement. Soit la fin de l’année. A moins bien sûr que l’un des rares médias qui ont eu une pré-version en test s’amuse à démonter la console, ce qui est malheureusement peu probable compte tenu des conditions imposées habituellement par les NDA.

Mots-clés steam deckvalve