Et si les dinosaures avaient finalement été tués par une comète ?

Notre planète était auparavant peuplée de dinosaures. Cependant, cette espèce a disparu à la suite d’un impact qui a décimé près de 75% de la vie terrestre. Cette collision a eu lieu il y a environ 66 millions d’années de cela. Les scientifiques ont longtemps pensé que cet évènement a été causé par un astéroïde.

Les traces de cet impact sont encore visibles dans la péninsule du Yucatán, au Mexique. Il y a en effet laissé un cratère connu aujourd’hui sous le nom de Chicxulub. Aujourd’hui, un groupe de chercheurs de l’Université de Harvard remet en question l’hypothèse selon laquelle un astéroïde aurait été à l’origine de la disparition des dinosaures.

Une photo de la comète Neowise
Photo de Hans Braxmeier. Crédits Pixabay

Selon eux, cet impact aurait plutôt eu lieu avec une comète. Ces scientifiques ont publié une étude dans la revue Scientific Reports qui explique leur théorie.

Une comète propulsée par Jupiter

Avi Loeb, le coauteur principal de cette étude, est convaincu que l’impact a été causé par un fragment de comète d’environ 7 km de diamètre. Selon lui, cette comète viendrait du nuage d’Oort, qui se trouve au-delà de l’orbite de Pluton. Avec son équipe, il a élaboré l’hypothèse suivante : ce fragment de comète a été propulsé sur Terre par Jupiter.

« Fondamentalement, Jupiter agit comme une sorte de flipper. Jupiter propulse ces comètes à longue période sur des orbites qui les rapprochent très près du Soleil », explique Amir Siraj, coauteur de l’étude.

Cette information n’augure rien de bon pour la Terre. En effet, cela voudrait dire qu’un événement similaire pourrait se reproduire dans les années à venir.

A lire aussi : Il y a environ 230 millions d’années, la baisse du CO2 aurait eprmis aux dinosaures de migrer de l’Amérique du Sud au Groenland

De nouvelles informations sur la composition des cratères d’impact

Les chercheurs se sont néanmoins voulus rassurants. Selon eux, un tel impact n’aura pas lieu avant des millions d’années. D’autre part, leur étude leur a permis d’en apprendre plus sur la composition des cratères d’impact comme le Chicxulub.

D’après eux, ces formations seraient principalement composées de chondrite carbonée.

« Notre hypothèse explique la composition du plus grand cratère d’impact confirmé de l’histoire de la Terre ainsi que du plus grand de ces derniers millions d’années. »

Ils ont souligné le fait que la découverte de ce composant tend à confirmer la théorie qui veut que le cratère Chicxulub ait été formé par une comète.

En effet, seuls 10% des astéroïdes contiennent de la chondrite carbonée.

Mots-clés dinosaures