Et si les rencontres en ligne avaient changé notre société ?

Les sites de rencontres ont changé la façon dont les couples se forment. Ils ont également influencé le nombre de mariages mixtes et même la stabilité de l’union elle-même.

Il n’y a pas si longtemps, il était presque impossible de rencontrer son futur partenaire en ligne. Les premiers sites de rencontres sont apparus dans les années 90. Des plateformes comme Match.com – site lancé en 1995 – ont été des précurseurs. Une nouvelle vague de sites, comme OKCupid, a fait leur apparition au début des années 2000. L’arrivée de Tinder en 2012 a changé davantage la façon dont les gens trouvent leur futur partenaire amoureux. Aujourd’hui, plus d’un tiers des mariages ont commencé par une rencontre sur internet.

Une jeune fille sur son téléphone
Crédits Pixabay

Les services de rencontre en ligne ont un impact considérable sur nos comportements. Leur effet serait beaucoup plus profond, à en croire une cinquantaine de recherches compilées par le MIT Technology Review.

Ces plateformes de réseautage social auraient effectivement une propriété particulière.

A lire aussi : Tinder a une idée pour vous faire rencontrer du monde

Davantage d’unions mixtes grâce aux rencontres en ligne

La plupart des gens étaient peu susceptibles de sortir avec l’un de leurs meilleurs amis. Ils étaient plus susceptibles d’entretenir une relation amoureuse avec des personnes liées à leurs groupes d’amis. Un ami d’un ami, par exemple. Cela s’est longtemps reflété dans les enquêtes sur la façon dont les personnes rencontrent leurs partenaires : par le biais d’amis communs, dans les bars, au travail, à travers leurs familles ou à l’université.

Les rencontres en ligne ont changé cela. L’alternative constitue aujourd’hui le deuxième moyen le plus courant pour les couples hétérosexuels de se trouver. Pour les couples homosexuels, il s’agit de l’option la plus populaire pour faire des rencontres.

Ce contexte a des implications importantes. Les personnes qui se rencontrent en ligne ont tendance à être de parfaits inconnus.

Jose Ortega de l’université de l’Essex au Royaume-Uni et Philipp Hergovich de l’université de Vienne ont conçu un modèle informatique pour observer les effets des rencontres en ligne sur les unions mixtes. La simulation a montré une faible proportion de couples mixtes avec comme condition l’existence d’un lien entre les partenaires.

A lire aussi : Facebook Dating : Des rencontres virtuelles seront bientôt possibles via Messenger

Des mariages plus stables grâce aux rencontres en ligne

En revanche, le nombre de couples mixtes est plus conséquent sans cette condition. Les sites de rencontres auraient ainsi favorisé à faire tomber les barrières ethniques dans la formation des couples.

Les deux chercheurs ont ensuite évalué la longévité des mariages résultant d’une rencontre en ligne. « Notre modèle prédit également que les mariages créés dans une société avec des sites de rencontres ont tendance à être plus stables », notent Ortega et Hergovich dans le magazine MIT Technology Review. Le taux de rupture est effectivement plus faible chez les couples qui se sont rencontrés en ligne.

Que peut-on en déduire ? Tout simplement que le web a aussi eu un impact sur nos relations amoureuses, et plus généralement sur le métissage. D’ailleurs, il ne faut pas uniquement raisonner en terme d’ethnies puisque les sites et applications de rencontres permettent aussi à des personnes appartenant à des catégories socio-professionnelles différentes de nouer des relations amoureuses.