Et si l’iBrick était en réalité le nouveau Mac Mini…

Hum… Je prenais ma douche, du shampoing plein les yeux, en train d’écouter le Beggin’ de Madcon, lorsque j’ai eu une illumination horriblement violente. Comme dans l’exorciste, mais en version Geek. L’espace d’un instant, mon esprit s’est connecté à celui de Steve Jobs, qui devait aussi être en train de prendre une douche. Et là, à cet instant précis, je me suis demandé si l’iBrick dont tout le monde parle depuis des semaines n’était pas en réalité le nouveau Mac Mini…

Mes voisins aiment bien lorsque je mets de la musique fort à 6h30 du matin. Non, vraiment, comme ils sont vieux et seuls, cela leur permet d’avoir un peu de compagnie et, du coup, nous avons toujours quelque chose à nous dire lorsque nous nous croisons dans les escaliers. Parfois, ne pas respecter l’autre est encore le meilleur moyen de s’en rapprocher. Oui, je suis d’humeur très taquine aujourd’hui…

Bref, depuis mon billet précédent sur l’iBrick, je n’arrête pas de réfléchir. Vraiment. Parce que je trouve que la théorie du nouveau portable ne tient pas. Ce n’est pas logique, quelque chose cloche. Je veux dire, lorsqu’on cherche à donner un nouveau nom à un portable, on opte généralement pour quelque chose de très léger, d’aérien, de presque divin. Un terme qui rappelle qu’un portable nous accompagne partout, au boulot comme en vacances.

Et, franchement, iBrick, ce n’est pas très aérien comme terme. Connaissant un peu la politique d’Apple en la matière, je sais qu’ils sont de ceux à soigner le moindre détail. Des champions de la finition. Et pas le genre de types à sortir un portable low cost avec un nom aussi… massif.

En lisant un vieux numéro de SVM Mac, je suis tombé sur une annonce pour le Mac Mini. Ce bon vieux Mac Mini, qui n’a pas changé d’un poil depuis un bon moment. Et pourtant… Pourtant, ses avantages pour le grand public et pour Apple sont indéniables, dans la mesure où son prix reste relativement abordable (599$) et permet à n’importe qui d’avoir un Mac à la maison.

Oui, l’importance du Mac Mini ne doit pas être sous-estimée (même si j’ai craché dessus juste avant). Or, en ce qui me concerne, je trouve qu’iBrick conviendrait parfaitement à un nouveau modèle. Un petit truc carré, massif, livré sans écran, sans clavier, sans souris, mais qui vous permet de goûter aux joies du Mac à un prix abordable. Surtout qu’une brique, ce n’est pas le plus cher, hein…

Du coup, il est parfaitement possible que l’iBrick dont on parle tant soit en réalité le nouveau Mac Mini. Et si mes soupçons se confirment, alors souvenez-vous bien de ce moment, parce que j’aurais été le seul blog (enfin à ma connaissance du moins) à évoquer cette éventualité !

Bah quoi, il n’y a pas de mal à se faire du bien, hein…