Et si Nokia avait choisi Android au lieu de Windows Phone ?

Nokia s’est engagé aux côtés de Microsoft en 2011 et c’est finalement à cette date qu’il a fait le choix de ne produire que des terminaux sous Windows Phone. La suite de l’histoire, tout le monde la connait déjà. Oui, mais il y a tout de même une question en suspens : que ce serait-il passé si le constructeur finlandais avait choisi… Android ? Phone Arena a tenté de répondre à cette question, en images.

Certain(e)s d’entre vous l’ignorent peut-être mais Nokia s’était beaucoup rapproché de Google à l’époque pour en apprendre un peu plus sur l’écosystème Android, et pour savoir si ce dernier était susceptible de convenir à ses différents projets.

Nokia Lumia Android : concept 1

Le Lumia 800 sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich.

Selon Stephen Elop, si Nokia n’a pas choisi Android, c’est tout simplement parce qu’il ne voyait pas comment se différencier des autres constructeurs positionnés sur ce segment. La firme a donc préféré s’orienter vers Windows Phone et c’est à ce moment qu’elle a commencé à travailler sur les premiers Lumia.

Stephen Elop a toujours été proche de Microsoft

Est-ce que c’est vrai ? C’est difficile à déterminer mais une chose est sûre, en tout cas : Stephen Elop a toujours eu des liens privilégiés avec Microsoft et il a même travaillé pour l’éditeur en 2008. Il s’occupait notamment de la division en charge de sa suite bureautique et il est resté en poste pendant deux ans avant de partir chez Nokia.

Alors derrière, il y a aussi des histoires de gros sous, et Microsoft a sans doute du signer quelques chèques pour convaincre le finlandais de le rejoindre, mais il n’empêche que les choses auraient pu être très différentes si Nokia avait choisi Android et c’est un peu ce que reflète l’initiative de Phone Arena.

Ces derniers se sont effectivement amusé à coller de l’Android sur certains de ses terminaux, en adaptant la version de la plateforme à leur année de lancement. Le résultat n’est peut-être pas inoubliable mais il nous donne une bonne idée de ce qui aurait pu se passer si Nokia avait choisi le petit robot vert au détriment de ces bonnes vieilles tuiles.

Via