Et si Planet Nine était un mini trou noir ?

Les recherches concernant Planet Nine se poursuivent. Depuis quelques années, les chercheurs sont convaincus de l’existence de cette planète hypothétique. Selon eux, il s’agit d’un corps céleste dont la masse est 5 à 10 fois supérieure à celle de la Terre. Planet Nine fait partie de ce qu’on appelle les objets transneptuniens ou Trans-Neptunian Objects (TNOs).

Les théories sur cette planète abondent. Un article publié récemment sur le site Live Science a attiré notre attention sur l’une d’entre elles. Un groupe d’astronomes a avancé l’hypothèse selon laquelle Planet Nine ne serait pas une planète.

Crédits Pixabay

Selon eux, il s’agirait plutôt d’un mini trou noir.

Un trou noir qui orbite près du Soleil ?

Les astronomes se sont longtemps intéressés au cas des trous noirs. On sait que la plupart d’entre eux proviennent de la destruction d’étoiles massives. Il est à noter que seules les étoiles les plus massives, c’est-à-dire celles dont la taille est supérieure à 10 masses solaires, peuvent former des trous noirs.

Elles sont généralement à l’origine de trous noirs avec une masse minimum qui est 5 fois supérieure à celle du Soleil. Cependant, il existe des trous noirs plus petits qui se seraient formés dans les conditions extrêmes de l’Univers précoce. Si les chercheurs arrivent à confirmer l’existence d’un mini trou noir orbitant près du Soleil, cela pourrait permettre de résoudre le mystère de la fameuse Planet Nine.

L’existence de Planet Nine remise en question

Il y a quelques semaines, une étude menée par les chercheurs de l’Université du Michigan (Etats-Unis) a remis en question l’existence de Planet Nine. Selon eux, il n’y aurait pas de neuvième planète dans notre système solaire. Les auteurs de cette étude ont déclaré que les calculs qui ont permis de conclure à l’existence de cette planète étaient biaisés.

Stephanie JH Deppe, coauteur de l’étude, n’y est pas allée par quatre chemins pour dire que « toute preuve de Planet Nine a disparu. Elle n’existe pas. » Bien entendu, cette information est encore à prendre avec des pincettes. Les chercheurs qui croient en l’existence de cette neuvième planète ont déclaré qu’elle est bel et bien là, mais qu’elle se trouve dans une région de son orbite qui la place à une distance trop éloignée du Soleil.

Cela compliquerait son observation. Affaire à suivre…