Et un MacBook Pro sous ARM en prime !

Apple nous a réservé un véritable festival d’annonces ce soir. En plus de la puce M1, du MacBook Air M1 et du Mac Mini M1, la firme a en effet présenté une autre machine sous ARM : un MacBook Pro 13 pouces animé lui aussi par la nouvelle puce de la marque.

Les fondamentaux ne changent pas. Le MacBook Pro sous M1 reprend ainsi à son compte le châssis des modèles précédents, et il faut reconnaître que c’est un peu dommage. Le moment semblait bien choisi pour introduire un nouveau design.

Le MacBook Pro M1, encore une fois on ne voit pas de différences en terme de design

Comme ses camarades, ce MacBook Pro est donc animé par une puce M1, une puce largement évoquée dans cet article.

Le MacBook Pro 13 pouces passe au M1

Il se veut donc plus puissant que le modèle actuel de 13 pouces. Apple évoque un gain de 2,8 fois sur la partie CPU et de 5 fois sur la partie GPU, ce qui est proprement impressionnant. Et bien sûr, il est aussi nettement plus puissant que les PC sous Windows, ce qui ne surprendra absolument personne.

Mais la vraie force de ce MacBook Pro, ce n’est pas uniquement sa puissance. Il a aussi des arguments à faire valoir sur le terrain de l’autonomie et Apple annonce ainsi une autonomie de 17 heures en web et de 20 heures en lecture de vidéos. Soit le double de l’ancien modèle, ce qui impressionne aussi pas mal.

Un prix qui reste inchangé

On retrouve également une enclave sécurisée et pas moins de deux ports Thunderbolt qui seront capables de prendre en charge un Pro Display XDR avec une définition en 6K. L’écran a aussi été amélioré, tout comme ses microphones. Et on trouve en prime le WiFi 6.

Le prix, lui, reste inchangé et ce Macbook Pro M1 sera donc proposé à partir de 1 449 € avec 8 Go de RAM et 256 Go de SSD. Un second modèle équipé de 8 Go de RAM et de 512 Go de SSD est aussi proposé, cette fois à 1 679 €. Il peut être commandé dès aujourd’hui, pour une livraison à partir de la semaine prochaine.

Apple conserve les modèles Intel à son catalogue pour le moment.

A noter que la version finale de Big Sur sortira ce vendredi. Tim Cook a également indiqué que la transition n’allait pas en rester là. D’autres annonces auront lieux ces prochains mois et on s’attend bien entendu à ce que les Mac de bureau passent rapidement sur la puce M1 eux aussi.

Mots-clés applemacbook pro