Etats-Unis: ByteDance aura jusqu’au 4 décembre pour vendre TikTok

Le mercredi 25 novembre 2020, Reuters nous rapporte que l’administration Trump a accordé une nouvelle prolongation à ByteDance, le propriétaire chinois de TikTok, dans la vente de son application de partage de vidéos à une entreprise américaine.

Pour rappel, le président des Etats-Unis, Donald Trump avait ordonné, le 14 août, à ByteDance de vendre son application sous 90 jours. Le ministère du Commerce des Etats-Unis a d’ailleurs voulu interdire l’utilisation de TikTok aux Etats-Unis en obligeant Apple et Facebook à empêcher les nouveaux téléchargements de cette application par les utilisateurs américains.

Crédits Pixabay

Cette interdiction devait prendre effet le 27 septembre dernier mais un juge fédéral s’y est opposé.

ByteDance aurait proposé un nouveau deal à l’administration Trump

Si le sursis accordé par l’administration Trump sur la vente de TikTok devait expirer le vendredi 27 novembre 2020, une nouvelle prolongation de sept jours lui a été accordée, ramenant la date fatidique au vendredi 4 décembre. D’après les informations recueillies par Reuters, cette prolongation serait l’effet d’une nouvelle proposition émise par ByteDance pour répondre aux préoccupations du gouvernement américain et ce dernier aurait accordé ce délai supplémentaire pour étudier cette « soumission révisée ».

Avant cette dernière proposition, ByteDance aurait déjà proposé quatre solutions préalables à l’administration Trump dont l’une d’entre elles proposait de créer une nouvelle entité, détenue à 100% par Oracle, Walmart et les investisseurs américains existants dans ByteDance et qui serait en charge de la gestion des données et de la modération du contenu des utilisateurs américains de TikTok.

En marge des négociations de ByteDance, TikTok multiplie les nouvelles fonctionnalités

A noter que cela fait maintenant des mois que ByteDance mène des pourparlers avec Walmart et Oracle afin de transférer les actifs américains de TikTok dans une nouvelle entité et éviter l’interdiction de l’application aux Etats-Unis.

Pour l’instant, TikTok n’a émis aucun commentaire sur la situation et une personne proche du dossier a déclaré que ByteDance était apparemment soucieux de mettre un terme aux préoccupations du gouvernement américain.

Pour information, TikTok a récemment ajouté de nouvelles fonctionnalités sur son application, notamment, celle de désactiver les vidéos pouvant entraîner des crises d’épilepsie ou encore, celle de donner plus de pouvoirs aux parents de contrôler le compte de leurs enfants. Cette dernière mise à jour pourrait cependant ne pas être au goût des jeunes utilisateurs.

Mots-clés ByteDancetiktok