Etats-Unis : Des chiots provenant d’animaleries sont à l’origine d’une épidémie de bactéries résistantes aux médicaments

Aux États-Unis, une épidémie d’infection bactérienne résistante aux médicaments s’est développée dans 13 États. Durant la semaine du 16 décembre, le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) a annoncé qu’une enquête était en cours sur une épidémie causée par Campylobacter.

Campylobacter est une bactérie qui peut provoquer la diarrhée chez l’homme. Selon les informations, l’infection est liée à des chiots vendus dans les animaleries.

Crédits Pixabay

Entre janvier et novembre 2019,  30 personnes sont tombées malades dans 13 États américains suite à l’infection bactérienne. Parmi ces personnes, quatre ont dû être hospitalisées.

Transmission par le contact avec des chiots

D’après le rapport, la majorité des personnes ayant contracté la maladie ont déclaré avoir été en contact avec des chiots. Parmi eux, au moins 15 personnes ont dit avoir été en relation avec des chiots d’animalerie, et 12 d’entre elles ont spécifiquement indiqué qu’elles avaient été en contact avec des chiots vendus chez Petland qui est une chaîne nationale d’animalerie. Cinq des personnes infectées sont des employés de Petland.

Selon les explications du CDC, la plupart des maladies diarrhéiques qui touchent les américains sont causées par une infection par Campylobacter. Les gens sont touchés par l’infection après avoir mangé des aliments contaminés, mais il est aussi possible pour la maladie de se propager via le contact avec des excréments de chat ou de chien.

Une personne infectée par Campylobacter commence à développer les symptômes de la maladie dans les deux à cinq jours suivant l’exposition à la bactérie. Les symptômes comprennent une diarrhée, de la fièvre, des crampes d’estomac, des nausées et des vomissements.

Une maladie résistante aux médicaments

Entre 2016 et 2018, une épidémie similaire à celle d’aujourd’hui a déjà eu lieu aux États-Unis. La maladie a touché au moins 100 personnes dans 17 États et était également causée par la bactérie Campylobacter liée à des chiots provenant d’animaleries.

Le CDC a indiqué que la souche de bactérie qui cause l’épidémie actuelle était  étroitement liée à celle de l’épidémie de 2016 à 2018.  Cependant, la souche de Campylobacter actuelle semble résister à certains antibiotiques qui sont habituellement utilisés pour le traitement de ce genre d’infection.

Afin de prévenir l’infection, le CDC conseille aux propriétaires de chiens ou de chiots de toujours se laver soigneusement les mains avec du savon après les avoir touchés, après avoir manipulé leur nourriture ou après les avoir nettoyés. L’agence recommande également aux personnes qui viennent d’acheter un chien ou un chiot de l’emmener chez le vétérinaire après son acquisition pour un bilan de santé.