Etats-Unis : Le ministre des Transports veut modifier le NCAP pour améliorer la sécurité routière

Le ministre des Transports américain, Pete Buttigieg, demande fortement l’amélioration de la sécurité routière. Le programme d’évaluation des voitures neuves ou NCAP, plus connu sous le nom de la sécurité Cinq étoiles, fait l’objet d’une mise à jour majeure. En effet, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a annoncé, jeudi dernier, qu’il y aura une amélioration de la sécurité routière pour protéger les piétons contre les accidents.

Plusieurs nouveaux programmes seront discutés pour améliorer les voitures et éviter les accidents entraînant le décès du conducteur, mais aussi celui des piétons.

NCAP ADAS
©stefanphoto/123RF.COM

De nouvelles mesures seront prises

Le NHTSA envisage l’intégration de fonctionnalités avancées au système d’assistance à la conduite ou ADAS. Parmi cela, le freinage d’urgence automatique, la détection des angles morts et l’assistance au maintien de voie. Le ministère exige que ces nouvelles fonctionnalités ADAS soient dorénavant prises en compte lors de la fabrication des véhicules. Cela permet de respecter la sécurité cinq étoiles établie par le gouvernement.

Le NHTSA a pour habitude de tester la sécurité des nouveaux véhicules par une simulation à l’aide de mannequins. Durant ces tests, des camions sont lancés à grande vitesse dans un mur afin d’évaluer les dégâts infligés par le véhicule sur des usagers vulnérables.  Pourtant, pour l’Union européenne, l’attribution de l’évaluation cinq étoiles se fait autrement. C’est-à-dire, lorsque le véhicule peut s’arrêter complètement ou du moins ralentir pour ne pas entrer en collision avec un piéton ou un cycliste.

Sous la gouvernance de l’ex-président Obama, le gouvernement américain a adopté ce principe d’évaluation des voitures, mais à l’arrivée de Trump, cet effort a été négligé. Heureusement, le président actuel, Joe Biden, a repris cette démarche afin d’assurer la sécurité des personnes à l’extérieur du véhicule.

Le gouvernement veut diminuer les accidents de la route

En 2020, le ministère des Transports a affirmé que plus de 39 000 personnes auraient perdu la vie à cause d’accidents routiers, dont des piétons, des conducteurs et des passagers. En 2021, ils enregistrent près de 32 000 décès de janvier à septembre. Depuis 1987, le nombre de décès de piétons et de cyclistes a augmenté de plus de 9%. 

Selon toujours le ministère, plus de 3 000 personnes meurent à cause des accidents de voiture chaque mois. Raison pour laquelle, le ministère des Transports décide de faire réviser le système de sécurité des voitures pour de sauver des vies.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.