Etats-Unis : des caméras de vision latérale pour remplacer les rétroviseurs des voitures

Les constructeurs automobiles ne cessent d’innover afin de rendre leurs véhicules plus pratiques et plus confortables. Parmi les gadgets mis au point pour moderniser les voitures, il y a les caméras de vision latérale qui peuvent remplacer les rétroviseurs à miroir classiques.

Bien que cette technologie soit déjà une option en Europe et dans d’autres régions du monde, aux États-Unis, elle reste encore interdite, du moins jusqu’à maintenant.

Crédits Pixabay

Il a cependant été révélé que les caméras pourraient bientôt être autorisées sur les voitures américaines en remplacement des rétroviseurs. Cette possibilité est actuellement étudiée par l’agence National Highway Traffic Safety Administration ou NHTSA.

Selon l’agence, l’essai prévu va examiner « le comportement pendant la conduite et sur l’exécution des manœuvres de changement de voie », à la fois sur les véhicules à rétroviseurs traditionnels et sur les véhicules dotés de caméras latérales.

Un changement pour des voitures plus modernes

Aux États-Unis, des normes appelées Federal Motor Vehicle Safety Standards régissent le secteur automobile. Ainsi, les entreprises automobiles doivent suivre ces règlements même si parfois, cela demande certains sacrifices de leur part.

En 2014 par exemple, Audi n’a pas pu importer ses voitures équipées d’un nouveau système de phares à laser parce que c’était tout simplement interdit par les réglementations américaines.

Maintenant, avec le succès des voitures électriques, il est évident qu’une révision des normes et réglementations s’impose. Une voiture électrique sans rétroviseurs extérieurs est en effet beaucoup plus silencieuse et produit moins de traînée, ce qui la rend capable de parcourir une plus longue distance par kWh. Une voiture à rétroviseurs latéraux, quant à elle, aura une plus large surface frontale donc une traînée plus large, et sera aussi nettement plus bruyante.

Une technologie adoptée par les constructeurs automobiles

Plusieurs entreprises de construction automobile ont déjà supprimé les rétroviseurs extérieurs de leurs nouveaux véhicules. En 2018 à San Francisco, Audi a par exemple dévoilé l’e-tron SUV électrique muni de caméras de vision latérale.

De son côté, Lexus a aussi équipé sa berline ES d’une technologie similaire, même si c’est encore interdit aux États-Unis.

La société Honda est aussi en ce moment en plein développement d’un système de caméras latérales pour la Honda E. qui est tirée du concept de l’Urban EV de 2017. La société Lotus de son côté a rayé les rétroviseurs en verre classiques de son modèle Evija Hypercar.

Avec le design des automobiles qui se modernise, la technologie des caméras latérales sera sûrement moins contestée dans un futur proche. En tout cas, attendons le verdict de la NHTSA pour connaître la suite de l’histoire.