Etats-Unis : les douanes saisissent des OnePlus Buds, pensant à des contrefaçons de AirPods

Les firmes chinoises spécialisées dans les nouvelles technologies gagnent du terrain, depuis plusieurs années. OnePlus en est le parfait exemple, sur le marché des smartphones avec d’excellents modèles. Mais comme beaucoup de constructeurs chinois, OnePlus n’hésite pas à s’inspirer de gros concurrents, notamment Apple. Ainsi, ses OnePlus Buds ont immédiatement fait penser aux AirPods de la firme de Cupertino, à leur sortie. Et pour les moins spécialistes, il est parfois difficile de faire la différence : c’est exactement ce qu’il s’est passé aux USA, dans cette drôle d’affaire révélée par The Verge.

Les douanes des USA ont saisi des OnePlus Buds, convaincus qu’ils s’agissaient de faux AirPods !

Les AirPods Pro en main

Photo de Isaac Smith – Unsplash

Les douanes ont même publié une photo sur les réseaux sociaux, fiers de cette saisie.

Une mauvaise pêche pour les douaniers américains

C’est une affaire qui peut prêter à sourire, se déroulant aux USA. Le service des douanes et de la protection des frontières a annoncé, sur Twitter, avoir mis la main sur 2000 faux AirPods, venus de Hong-Kong pour le Nevada. Les douanes expliquent également que la valeur de cette saisie frôle les 398000 dollars. Sauf que ces écouteurs n’étaient pas des faux AirPods, mais des OnePlus Buds, dont l’esthétique peut largement faire penser au produit d’Apple.

Ce n’est pas la pomme. Les douanes à l’aéroport JKF ont saisi 2000 faux AirPods venus de Hong-Kong, dont la valeur représente 398000 dollars pour des vrais.

Dans son communiqué, le service des douanes et de la protection des frontières explique que ses équipes “travaillent tous les jours pour protéger les Américains contre les dangers“. Face à cette saisie, ce dernier se félicite “du succès des missions des douaniers” avec cette saisie “d’écouteurs contrefaits qui montre la vigilance de nos agents“.

Autant dire que les douanes américaines sont plutôt fières de cette saisie, se félicitant dans ce communiqué annonçant une grosse prise.

Mais comme souvent avec les réseaux sociaux, les internautes ont rapidement remarqué que ces produits n’étaient pas de faux AirPods, Et depuis, les moqueries pleuvent face à ce manque d’expertise. OnePlus, bon joueur, a simplement répondu au tweet ci-dessous avec “Hey, rendez-les nous !“.

Mots-clés airpodsoneplus buds