Etats-Unis : Les personnes en provenance de Chine seront dépistées dans certains aéroports pour prévenir la propagation d’un nouveau virus

Depuis le 17 janvier dernier, les voyageurs provenant de la ville de Wuhan, en Chine, seront soumis à des procédures de dépistage dans trois aéroports américains, à San Francisco, à New York et à Los Angeles.

Pour rappel, une épidémie causée par un nouveau virus dénommé 2019-nCoV est survenue en Chine, notamment à Wuhan, il y a quelques semaines et a rendu malades plus d’une quarantaine de personnes. Actuellement, le virus est en train de se propager dans d’autres pays tels que le Japon et la Thaïlande.

Crédits Pixabay

Selon le directeur du département Division of Global Migration and Quarantine du CDC (Centers for Disease Control and Prevention), Martin Cetron, les trois aéroports concernés accueillent la plupart des voyageurs en provenance de Wuhan. D’après ses explications, San Francisco et New York accueillent des vols directs depuis la ville chinoise tandis que Los Angeles accueille des vols indirects.

Bien que le CDC pense que les risques que représente le virus pour le grand public soient encore faibles aux États-Unis, il est quand même important selon l’agence d’être proactif et de se préparer à toutes les éventualités.

De nombreux pays actuellement en alerte

Depuis son apparition, le virus, qui appartient au groupe des coronavirus, a infecté au moins 45 personnes à Wuhan. On a également enregistré deux décès liés à l’épidémie  dans la ville. En dehors de la Chine, le virus a été signalé chez deux personnes ayant voyagé en Thaïlande et chez une personne en déplacement vers le Japon.

Vu la situation, de plus en plus de pays sont en alerte face à la possibilité de la propagation du virus sur leur territoire. Pour le cas des États-Unis, la docteure Nancy Messonnier, directrice nationale du CDC pour la vaccination et les maladies respiratoires, a déclaré qu’elle s’attend déjà à des cas de la maladie sur le territoire. C’est la raison pour laquelle l’organisation n’a pas tardé à mettre en place les procédures de dépistage.

Au cours de ces procédures, la température corporelle des passagers sera vérifiée par les autorités à leur arrivée à l’aéroport. Certaines questions en relation avec les symptômes de l’infection virale leur seront également posées. Ainsi, ceux qui ont de la fièvre ou présentent des symptômes de la maladie seront soumis à des examens plus approfondis, notamment à des tests de dépistage du virus 2019-nCoV.

La transmission du virus

Selon les explications du CDC, les coronavirus font partie des virus responsables des maladies respiratoires chez l’homme. Parmi les infections les plus dangereuses causées par cette famille de virus, on compte des maladies bénignes comme le rhume et des maladies graves comme le SARS (Severe Acute Respiratory Syndrome) et le MERS (Middle East Respiratory Syndrome).

Concernant le mode de transmission des coronavirus, Messonnier a déclaré qu’ils pouvaient être transmis à l’homme par des animaux infectés, bien que ce soit assez rare. Selon ses dires, il est fort possible que les personnes qui sont tombées malades à Wuhan aient été infectées par des animaux car elles travaillaient pour la plupart au marché de fruits de mer et d’autres animaux. D’autre part, les possibilités d’une transmission entre humains n’ont pas été non plus exclues.

Mots-clés épidémievirus