Etats-Unis : D’après l’ancien directeur du renseignement, il y a plus de rapports sur les OVNIS que ce qui a été publié

John Ratcliffe, ancien directeur du renseignement national durant la présidence de Donald Trump, a révélé certaines choses concernant les OVNIS au cours d’une interview donnée à Fox News. Il a indiqué que les pilotes du Pentagone ont vu bien plus d’OVNIS que ce qu’il a été rapporté au public. D’ailleurs, Ratcliffe a parlé de la sortie prochaine d’un rapport sur des phénomènes aériens non identifiés qui va donner plus de détails sur les interactions avec les OVNIS.

Au cours de l’interview, Ratcliffe a discuté des ramifications de la sortie de ce rapport qui sera rédigé par le Pentagone. La publication du rapport représente une obligation pour les services de renseignement comme c’est stipulé par l’Intelligence Authorization Act. Ce dernier, qui fait partie d’un document résumant les priorités des comités américains concernant le renseignement pour l’année qui vient, inclut en effet une provision obligeant la sortie d’un rapport sur les OVNIS.

Crédits Pixabay

Selon les informations, la date limite pour la sortie du rapport du Pentagone sera le 1er juin prochain.

Des phénomènes inexplicables

Selon les propos de Ratcliffe, il y a bien plus d’observations d’OVNIS et de phénomènes inexpliqués que ce qui a été rendu public. Il a ajouté que certaines de ces observations ont été déclassifiées.

Ratcliffe a expliqué que les observations dont on parle ici sont des objets que des pilotes de la Navy ou de l’Air force ont vus. Certaines des observations ont aussi été effectuées par des satellites. Le point commun entre les objets détectés, c’est que leurs actions sont difficiles à expliquer. Par exemple, ils peuvent effectuer des mouvements qui sont difficiles à reproduire, notamment avec la technologie qui existe aujourd’hui, ou encore bouger à des vitesses dépassant celle du son sans pour autant créer un bang sonique.

Un rapport attendu depuis longtemps

L’on sait que ce rapport est attendu depuis longtemps. L’année dernière, l’U.S. Navy avait déjà publié les versions officielles de vidéos qui avaient fuité et qui montraient des pilotes interagissant avec ce qui est considéré comme étant un phénomène aérien non identifié. Ratcliffe a indiqué qu’il y a un certain nombre de ces choses que l’on ne peut pas expliquer. D’après lui, les responsables sont en train de collecter les informations à ce sujet et de les arranger de telle sorte que le public américain puisse les voir.

Ratcliffe a expliqué que lorsqu’on voit des choses, on essaie toujours de trouver l’explication la plus probable, la météo pouvant par exemple causer des perturbations visuelles. Toutefois, il y a des fois où ils n’ont pas trouvé d’explications aux choses qu’ils ont vues.

Ainsi, attendons la sortie du fameux rapport pour voir de quels genres d’observations l’ancien directeur du renseignement parle ici. En tout cas, il y aura sûrement de quoi éveiller l’intérêt des chasseurs d’OVNIS.