Etats-Unis : une première conférence dédiée à la théorie de la Terre plate

L’antagonisme idéologique concernant la forme exacte de la Terre existe depuis deux mille trois cents ans. Il oppose ceux qui croient qu’elle est plate à ceux qui pensent qu’elle est ronde. Depuis, les calculs et les observations menés par les scientifiques ont prouvé que notre planète avait la forme d’un globe.

Néanmoins, les partisans de la théorie de la Terre plate subsistent toujours jusqu’à aujourd’hui. Ils soutiennent que l’idée de la Terre ronde n’est un mensonge proféré par les agences spatiales afin de mystifier les gens. Majoritairement chrétiens, les membres confirmés de ce cercle seraient pour l’heure au nombre de cinq cent cinquante-cinq.

Terre Plate

Dernièrement, ils ont organisé la première Conférence internationale intitulée Flat Eather (FEIC), à Raleigh, en Caroline du Nord. Celle-ci a eu lieu à Raleigh du 9 jusqu’au 10 novembre 2017.

1500 participants lors de la prochaine FEIC ?

La FEIC 2017 est une initiative de Kryptoz Media, un producteur de contenus médiatiques s’attaquant au scientisme. Il fait l’éloge de l’Institut de cosmologie de la création, une entité peu connue sur internet.

Dans le panel figurait Darryle Marble. Après avoir effectué une expérience qui consistait à prendre le niveau sur un avion, il est convaincu que la Terre est plate. Il y avait également Mark Sergent, le YouTubeur à l’origine de la série « Flatt Earth ».  Jeran Campanella, un fervent défenseur du concept, se trouvait aussi parmi les intervenants.

Environ cinq cents personnes auraient participé à la conférence. Le prix d’entrée était à cent quarante-neuf dollars. La prochaine FEIC se tiendra du 15 au 16 novembre 2018. Les organisateurs espèrent, cette fois-ci, accueillir mille cinq cents participants.

Un disque entouré de glace

Les Flat-Earthers sont persuadés que la Terre est une sorte d’avion plat, voire un disque enrobé d’une couche de glace. Quatre thématiques ont été abordées durant le colloque : « NASA et autres mensonges spatiaux », « Terre plate et méthode scientifique », « Réveiller les mensonges de la science » et « Tester le Globe ».

« Personne n’aime ce sentiment inconfortable d’être sur cette petite boule, volant à travers l’espace à l’extrémité de l’Univers », a souligné Mark Sargent. « La science va devoir simplement répondre à cette question. Ils ne peuvent pas toujours nous éviter », a-t-il ajouté.

Cependant, pour rappel, en août dernier, deux astronautes russes ont pu obtenir une vidéo panoramique de 360 ° du globe. Celle-ci était censée confirmer définitivement l’idée de la Terre ronde. C’était dans le cadre du projet RT Spacewalk 360.

Mots-clés insolite