Eternals : la sortie du film interdit dans ces pays

Le 3 novembre 2021 a marqué la sortie d’Eternals dans les salles obscures. Néanmoins, si vous vivez en Arabie Saoudite, au Qatar ou au Koweït, vous pouvez tout de suite abandonner l’idée d’aller voir le film au cinéma. En effet, il a été annoncé que la sortie du dernier-né de Marvel a été interdite dans ces pays.

D’après nos sources, cela est dû au fait que Marvel ne veuille pas se plier aux règles imposées par les organes de censure de ces pays. Le géant du divertissement aurait refusé de couper certaines scènes comme l’auraient exigé les autorités locales. Les scènes en question montraient Phastos et son compagnon qui font partie de la communauté LGBTQ+.

Un extrait des Eternals

Crédit : Marvel Studios

Notons que c’est la première fois que Marvel met en scène un superhéros homosexuel dans l’un de ses films.

Des pays qui condamnent l’homosexualité

Si vous n’avez pas encore pu voir Eternals, vous pouvez arrêter votre lecture au risque de vous faire spoiler. Dans le long-métrage, l’un des Eternels connu sous le nom de Phastos (Brian Tyree Henry) partage sa vie avec Ben (Haaz Sleiman). Dans plusieurs scènes du film, on peut voir ces derniers s’échanger des baisers passionnés. Et malheureusement, cela ne passe pas auprès des pays du golfe Persique.

En effet, en Arabie Saoudite, au Qatar et au Koweït, l’homosexualité est encore punie par la loi. Les personnes homosexuelles dans ces pays risquent la peine de prison ou même la peine de mort pour les musulmans. C’est pour cela que les autorités locales ont demandé à Marvel de supprimer les scènes jugées trop explicites.

Marvel veut de la diversité

Le fait que les studios Marvel ne se plient pas aux exigences de ces pays du golfe Persique n’a rien d’étonnant. En effet, Marvel a déclaré il y a quelques mois de cela que la phase 4 du MCU sera placée sous le signe de la diversité.

« Nous avons décidé de porter une vraie responsabilité sur la question. Rien ne change. Nous montrons simplement au public qui sont ces gens, ces personnages. C’est important de représenter la société actuelle. Nous ne faisons pas cela gratuitement. Mais nous avons à cœur d’aborder cette cause dans tous nos futurs projets. »

Tels sont les mots de Victoria Alonso, la directrice exécutive des studios Marvel.