Ethereum Classic attaqué, 5 millions de dollars dans la nature

La cryptomonnaie est une monnaie virtuelle qui est de plus en plus utilisée de nos jours. Ayant été créée dans les années 90 par l’entreprise Digicash, elle connaît son essor à partir des années 2000. Plusieurs méthodes de protection ont été inventées pour protéger les cryptomonnaies des contrefaçons et arnaques électroniques. Chaque société de monnaie virtuelle choisit ainsi la méthode qu’elle pense la plus sécurisée.

Depuis le succès du Bitcoin inventé en 2009, une multitude de nouvelles cryptomonnaies ont également vu le jour au cours de ces dernières années. Parmi celles-ci, on retrouve Ethereum Classic ou ETC.

Crédits Pexels

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Ethereum Classic a beaucoup fait parler d’elle ces derniers temps. Elle se serait fait attaquer deux fois en moins d’une semaine.

Une première attaque à plusieurs millions de dollars

La première attaque s’est déroulée entre la soirée du 31 juillet jusqu’au matin du 1er août. L’attaquant s’est servi d’une technique qui a entraîné plusieurs doubles dépenses. Il a ainsi transformé son portefeuille de 192 000 dollars en une somme de 5,6 millions de dollars.

Cette attaque n’a été repérée que dans la matinée du 1er août. L’attaquant devait bien connaître le système de fonctionnement d’Ethereum Classic pour avoir réussi son coup.

D’une manière plus simple, voilà comment il a procédé. Tout d’abord, il a utilisé plusieurs comptes pour réaliser ses transactions. Il retire des unités cryptomonnaies sur certains de ceux-ci pour l’envoyer sur les autres. Ensuite, grâce à diverses manipulations, il efface les traces de ces envois. Une fois les opérations effacées, aucune cryptomonnaie n’aura été prélevée sur les comptes à débiter. Cependant, les autres comptes où l’on a envoyé les unités ont bien été crédités. Et enfin, il a suffi à l’attaquant de transformer ses unités ETC en monnaie réelle ou en une autre monnaie virtuelle pour empocher ses gains.

Une deuxième attaque en moins d’une semaine

La première attaque n’était probablement pas suffisante pour le hacker. Il a encore réessayé son coup le 6 août dernier. Vers 5 heures du matin, la compagnie mère Ethermine a remarqué des transactions étranges sur le réseau Ethereum Classic. Celles-ci correspondent aux opérations caractéristiques d’une attaque de 51%. Le système d’alerte a ainsi arrêté tous les retraits et les dépôts.

Etheurem ou ETH est la version 2016 modifiée d’ETC. Son créateur, Vitalik Buterin, a réagi face à ces attaques répétées. Il a insisté sur le fait qu’il fallait modifier la méthode de protection d’Ethereum Classic. Quoi qu’il en soit, ETC devrait résoudre ses problèmes de sécurité pour éviter de déconforter ses investisseurs et développeurs.