L’étrange histoire des lumières de Phoenix

Le 13 mars 1997, les habitants de la ville de Phoenix ont été témoins d’un phénomène étrange. Ils ont observé des lignes lumineuses dans le ciel. Baptisé les Lumières de Phoenix, cet évènement fait toujours débat. Retour sur les faits marquants de cette nuit pas comme les autres.

Le 13 mars 1997, entre 19 h 30 et 22 h 30, des phénomènes lumineux célestes formant un V parcourent le ciel de la ville de Phoenix et du désert de Sonora dans l’Arizona. Le spectacle fut d’une grande ampleur puisqu’il pouvait être observé dans un espace d’environ 480 km. Gouverneur républicain de l’Arizona à l’époque, Fife Sygmington se souviendra toujours de cette étrange soirée. Le politicien reconnait avoir vu une formation triangulaire qui ressemblait à un ovni en forme d’équerre de menuisier.

 

La ville de Phoenix (Crédits Matthew Hamilton / Unsplash)

Autre illustre témoin, l’acteur Kurt Russell. La tête d’affiche de Breakdown – un film de Jonathan Mostow sorti la même année – était aux commandes d’un avion ce jour-là et clame faire partie des premiers témoins à avoir signalé les étranges manifestations.

Rien de paranormal selon l’armée américaine

Les témoins des Lumières de Phoenix font la description d’une formation triangulaire lumineuse ayant traversé l’État. Ils parlent aussi de lumières stationnaires observées au-dessus de la ville et de ses environs.

Les lumières stationnaires que les témoins ont pu voir au-dessus de Phoenix seraient des fusées éclairantes, selon les explications de l’US Air Force. Il s’agirait de fusées de type LUU-2B/B à combustion lente et longue durée, larguées par quatre avions A-10 Warthog. L’armée aurait effectivement effectué un exercice d’entraînement au Barry Goldwater Range dans le comté de Western Pima cette nuit-là.

Dans un article paru dans le Phoenix New Times, Janet Gonzales évoque un phénomène connu sous le nom de contours illusoires. Celui-ci peut amener l’œil humain à voir des lignes ou des points non connectés comme formant une seule forme. Les lumières formant un V seraient ainsi les avions de la Garde nationale du Maryland volant en formation pour larguer les fusées éclairantes à haute altitude.

Une explication qui ne convainc pas

La version officielle ne convainc pas cependant la plupart des témoins. C’est notamment le cas de Kurt Russell et de Fife Sygmington. Les deux personnalités sont formelles sur la thèse de l’ovni. Par ailleurs, l’évènement a suscité un changement de vocation chez d’autres témoins. Médecin de formation, Lynne Kitei s’est lancée dans l’écriture et la réalisation d’un documentaire sur les Lumières de Phoenix.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le mystère restera entier sur ce phénomène qui s’est produit il y a 24 ans.