L’histoire de l’étrange tampon de Google Maps

Google Maps est connu pour toutes les curiosités et scènes insolites qui se cachent dans les différentes vues du service. Si la plupart prêtent à sourire, certaines d’entre elles ont une signification plus profonde, comme ce drôle de tampon situé en plein milieu de la ville de Berlin, un tampon suffisamment grand pour apparaître sur la vue satellite du service de Google.

Le tampon en question se trouve à ces coordonnées et il s’étend sur une cinquantaine de mètres au total.

Ce drôle de tampon n'est pas là par hasard - crédits Google Maps
Ce drôle de tampon n’est pas là par hasard – crédits Google Maps

Il y a plus surprenant ensemble. Le dessin s’étend d’une partie de la route jusqu’à la toiture de deux bâtiments appartenant au même ensemble, avec un tracé parfait.

Quand un tampon géant apparaît dans Google Maps

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce tampon n’est pas l’oeuvre d’un original ou de plaisantin. Il s’agit en réalité d’un hommage fait aux victimes de la Stasi.

La Stasi a été créé le 8 février 1950, sur un modèle analogue à celui du KGB et elle était donc la police politique de la RDA. Parmi les différentes missions qui lui incombaient se trouvaient le renseignement, l’espionnage et le espionnage. Les agents devaient donc veiller à ce que tous les habitants de la RDA respectent bien les idéaux imposés par le régime.

La Stasi a opéré pendant plusieurs décennies et elle n’a ainsi été dissoute qu’à la fin des années 80, après la chute du mur et lors de la réunification de l’Allemagne.

A lire aussi : Il a dessiné un pénis dans Google Maps en guise de protestation

Un hommage aux victimes de la Stasi

Au plus fort du régime, la Stasi comptait 91 000 agents officiels et plus de 170 000 informateurs mêlés à la population. Elle exerçait donc une surveillance soutenue sur la population et ses agents étaient dotés de nombreux outils répressifs pour mener à bien leur mission.

Durant toutes ces années, la Stasi a donc caché des caméras et des micros dans les maisons des Allemands et elle a également manipulé la Justice afin de la faire fléchir dans son sens. Des milliers de personnes ont été emprisonnées sans motifs.

Or justement, le tampon en question a été peint sur le bâtiment qui était à l’époque le siège de la Stasi. “Eingegangem am” peut ainsi être traduit par “Reçu le” et l’expression fait donc allusion aux dossiers qui étaient montés par les agents de l’organisation.

A lire aussi : 6 scènes insolites aperçues dans Google Maps

Il faut d’ailleurs noter que ce tampon est en réalité le résultat d’un concours qui avait été lancé par le musée de la Stasi à Berlin, un musée qui cherchait un moyen de rendre hommage à toutes les victimes du ministère. Vous pouvez en apprendre plus sur cette initiative en vous rendant sur le site du musée, à cette adresse.

Mots-clés googlegoogle maps