Selon une étude, les femmes ont été moins présentes dans les films les plus populaires en 2023 !

Depuis 2002, le Center for the Study of Women in Television and Film de l’université d’État de San Diego, analyse la représentativité des femmes dans le cinéma populaire.

© Warner Bros. Pictures

L’institut a passé en revue les 100 films les plus rentables en 2023 et a étudié le profil de milliers d’acteurs et d’actrices qui ont joué dans lesdits longs-métrages. Ce qui lui a permis de déterminer le niveau d’implication de personnages féminins dans ces différentes œuvres. Les résultats ont montré, qu’en comparaison de l’année 2022, les actrices avaient eu moins de rôles dans les films les populaires.

À LIRE ÉGALEMENT : Le cinéma français a brillé au box-office international en 2023

Une régression après une progression

L’objectif de cette étude est de fournir des données fiables et objectives sur la situation des femmes dans le cinéma, et de sensibiliser le public et les professionnels à cette question.

Selon le rapport, seuls 18 % des films les plus populaires en 2023, comptaient plus de personnages féminins que de personnages masculins. 5 % de ces œuvres ont pu présenter un nombre égal de personnages féminins et masculins. Ce qui signifie que trois films populaires sur quatre disposaient d’un casting plus masculin dans les rôles parlants.

L’étude a également montré que seuls 35 % des personnages dans des rôles parlants étaient des femmes en 2023, contre 37 % en 2022. Le nombre de personnages féminins dans des rôles majeurs est resté stable à 38 %. Le pourcentage de films dont les protagonistes sont exclusivement des femmes est passé de 33 % en 2022 à 28 % en 2023.

Pour le Dr Martha Lauzin qui a piloté l’étude, le succès du film Barbie a donné l’impression que les personnages féminins avaient eu droit à plus d’expositions sur les grands écrans. Dans les faits, leur positionnement dans les œuvres populaires est en net recul par rapport à 2022.

À LIRE ÉGALEMENT : Une adaptation cinématographique est annoncée pour Until Dawn (Supermassive Games) ! !

Une discrimination suivant l’âge et la couleur de peau

L’étude révèle également que les personnages féminins étaient plus jeunes que leurs homologues masculins, et qu’ils subissaient une chute précipitée de la trentaine à la quarantaine.

Un tiers des personnages féminins avaient la trentaine, mais seulement 15 % avaient la quarantaine. Le pourcentage de personnages masculins dans la trentaine et la quarantaine était de 28 %, et les hommes n’ont pas connu de déclin avant d’atteindre la cinquantaine. Le Dr Lauzen souligne que cette discrimination par l’âge limite les opportunités des actrices et les possibilités de représentation des femmes dans les films.

L’étude s’est aussi intéressée à la race et à l’ethnicité des personnages féminins dans les films, et constate que la diversité est loin d’être au rendez-vous. Les femmes blanches représentaient 69,2 % de tous les personnages féminins dans des rôles parlants en 2023. Pendant ce temps, les femmes noires, les latinos et les Asiatiques ont respectivement dû se contenter de 15,3 %, 6,3 % et 9,2 % des rôles féminins.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.