Les coachs électroniques marchent bien, merci pour eux !

Une étude de marché faite par IDC (International Data Corporation) a montré que les ventes des traqueurs d’activités sont en hausse. Le cabinet d’étude indique qu’elles surpassent même les montres connectées. Si le marché du smartphone a connu dernièrement des défaillances, celui des technologies portables est en revanche plein en essor.

Dans son rapport Worldwide Quaterly Wearable Device Tracker, IDC expose les détails de l’étude. Ainsi, les ventes des wearables auraient connu une croissance de 3,1 % en comparaison de l’an dernier.

Etude IDC wearable

Le marché des wearables se porte bien, merci pour lui.

Celles des traqueurs d’activité de leur côté affichent des parts de marché de l’ordre de 85%. Cette croissance serait notamment due à de nombreux lancements de produits au cours de l’année.

Principaux facteurs de la croissance

Les résultats de l’étude ont révélé les facteurs essentiels de ces hausses des ventes. Cette croissance se rapporterait alors, en partie, à la simplicité et à la facilité d’utilisation des traqueurs d’activité. Leur esthétique jouerait également un rôle important du fait qu’elle permet aux consommateurs de les adapter discrètement à leur tenue.

Il s’agit donc là du critère d’élégance offert par cette technologie nomade.

Par ailleurs, il faut noter que plusieurs produits de cette catégorie ont été lancés. En tête de liste, il y a Fitbit avec la dernière génération de son traqueur Charge 2. Celui-ci bénéficie de nouvelles fonctionnalités comparées au Charge HR. La marque chinoise, Xiaomi, est en deuxième position grâce à son nouveau bracelet à prix abordable, le Mi Band.

Des prévisions positives

Ces faits tendent à confirmer les résultats du rapport signé par ABI Research, un rapport qui date de 2012. Il était effectivement indiqué que les applications liées à la santé et au sport augmenteront de manière considérable, un marché estimé à 169,5 millions en 2017.

IDC prédit davantage de croissance pendant la période des fêtes de fin d’année. Pour Ramon Llamas, les technologies portables intelligentes connaîtront une hausse des ventes au fil de ces prochaines semaines et même de ces prochains mois.

“Les goûts de l’utilisateur changent, mais aussi ses besoins”, affirme le directeur de recherche du cabinet. Il ajoute qu’il existe une “fenêtre d’opportunité pour les outils portables intelligents riches en fonctionnalités et en applications tierces”. Ces outils seraient destinés aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.