La banque centrale a sorti les noms des 8 candidatures retenues pour le projet de création de l’euro numérique

La Banque de France vient de dévoiler les noms des candidats éligibles pour le projet Euro numérique. Huit établissements parmi tant d’autres ayant répondu présents à l’appel à candidatures lancé au mois de mars dernier ont été sélectionnés pour participer aux expérimentations de monnaie digitale de banque centrale (MDBC).

Dans la liste publiée le 20 juillet 2020 dans un communiqué de presse figurent deux banques internationales à savoir Accenture et HSBC. On y retrouve également des spécialistes dans le domaine du blockchain comme la Société Générale– Forge, l’Iznes et LiquidShare. Euroclear, ProsperUS et Seba Bank complètent la liste.

apple-argent

Crédits Pixabay

Cette initiative prise par la banque centrale a pour but d’améliorer le fonctionnement des marchés financiers, notamment les règlements interbancaires.

Les missions allouées aux candidats

L’institution bicentenaire s’attend à ce que les candidats retenus accomplissent trois types de missions. En premier lieu, ils doivent « explorer de nouvelles modalités d’échange d’instruments financiers (hors crypto-actifs) contre monnaie de banque centrale ». Ils sont également chargés de « tester le règlement en monnaie digitale de banque centrale afin d’améliorer les conditions d’exécution des paiements transfrontières ».

Enfin, ils sont tenus de « revisiter les modalités de mise à disposition de la monnaie de banque centrale ».

Chaque acteur de la finance et de la technologie qui figure sur la liste commencera à  collaborer étroitement avec la Banque de France dans les jours à venir. Les travaux préliminaires seront suivis par des expérimentations qui seront réalisées au cours des prochains mois.

La Banque de France suit les tendances

En s’engageant dans la création d’un euro numérique, la Banque de France exprime ouvertement son désir de se faire une place dans le monde des technologies financières innovantes.

Rappelons qu’en 2019, l’institution bicentenaire a remporté le prix de « la banque centrale la plus innovante au monde »  grâce aux travaux effectués dans son centre d’open innovation « Le Lab ».

Ouvert depuis 2017, « Le Lab » a recours à l’IA pour effectuer certaines expériences. La banque centrale française a été ensuite choisie avec la Deutsche Bundesbank et la Banque Centrale Européenne pour accueillir un nouveau centre du hub d’innovation de la Banque des Règlements Internationaux (BRI). Le site en question a été implanté à Paris.