Europe : Huawei et Xiaomi explosent les records, Apple et Samsung accusent le coup

IDC a publié un nouveau rapport qui résume l’état du marché de la téléphonie mobile en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique au premier trimestre 2019. Alors que Huawei et Xiaomi ont réussi à séduire davantage les consommateurs, Samsung et Apple ont vu leur taux de croissance baisser.

IDC est l’un des cabinets qui s’intéressent le plus au marché des smartphones. Il est connu pour ses publications régulières qui nous permettent de comprendre la situation des ventes dans ce secteur dont l’importance dans l’économie mondiale n’est plus à prouver. Dans un nouveau rapport consacré à l’état du marché au premier trimestre 2019, International Data Corporation a publié des chiffres qui ne manqueront pas de faire trembler ceux qui ont toujours eu un faible pour Samsung et Apple au détriment de Huawei et Xiaomi.

Créditw Wiki

En effet, le nouveau document montre que ces constructeurs chinois ont battu les records de vente et de croissance, notamment en Europe.

Un ralentissement du marché

Malgré cet exploit réalisé par Huawei et Xiaomi, le rapport d’IDC confirme les tendances récentes d’un ralentissement du marché. Au Moyen-Orient par exemple, bien que le prix du pétrole ait affiché un certain dynamisme ces derniers mois, cela n’a visiblement pas eu un impact positif sur les ventes de smartphones. En effet, le volume des ventes au troisième trimestre 2019 a baissé de 18,8 % par rapport à celui de l’année précédente.

Ce qui est d’autant plus intrigant, c’est que d’après le cabinet, les prix de vente moyens ont baissé aussi bien au Moyen-Orient qu’en Europe occidentale. Un élément qui aurait pu inciter les consommateurs à acheter. La réalité est malheureusement différente. Toutefois, en Afrique, le marché a connu une croissance de 6 %.

Le plus faible résultat au premier trimestre pour Apple

« Huawei a continué à progresser lentement, tout comme Xiaomi, alors qu’Apple a connu un trimestre difficile avec une part de marché de 23 % en Europe, son plus faible résultat au premier trimestre en cinq ans », a déclaré Marta Pinto, responsable de la recherche chez IDC. Samsung a quant à elle connu un ralentissement de 6,82 % par rapport au premier trimestre de 2018 en Europe occidentale.

De leur côté, Huawei et Apple ont respectivement affiché une croissance de 66,13 % et de 33,26 %. Les experts estiment néanmoins que les mesures récemment prises par le gouvernement américain à l’encontre du géant chinois risquent de tout changer et rendent l’avenir incertain.