Event Horizon en pause à cause du coronavirus Covid-19

L’Event Horizon est une sorte de « super-radiotélescope virtuel géant » conçu pour enregistrer des images de trous noirs grâce à un réseau constitué de huit grands radiotélescopes. En avril 2019, Event Horizon a réussi a capturé la première image d’un trou noir baptisé M87*, qui se trouve à environ 50 millions d’années-lumière de la Terre, dans la galaxie M87. Il a révélé qu’il s’agissait d’un trou noir 6 milliards de fois plus massif que le Soleil.

La communauté scientifique s’est réjouie de cette annonce étant donné qu’il s’agit d’une première mondiale. Alors que les observations de trous noirs menées par Event Horizon devaient se poursuivre cette année, les scientifiques ont annoncé qu’ils allaient suspendre leurs opérations en raison du coronavirus Covid-19.

Crédits Pixabay

L’équipe internationale du projet Event Horizon Telescope (EHT) a annoncé cette nouvelle le 17 mars 2020 à travers un communiqué.

La santé passe avant tout

Dans leur communiqué, les représentants de cette équipe ont expliqué qu’ils prenaient la décision de mettre l’Event Horizon en pause pour respecter les mesures mises en place pour limiter la propagation du coronavirus et pour assurer la sécurité de leurs collaborateurs et de leurs proches.

« Les progrès que nous avons faits pour atteindre les objectifs scientifiques de la collaboration de l’EHT sont secondaires comparés à la santé et au bien-être des membres de notre équipe, nos familles, nos institutions et des gens qui travaillent à l’observatoire et qui soutiennent nos efforts. »

Des observations programmées pour 2021

Les représentants du projet EHT ont indiqué dans leur communiqué que les observations du télescope ne pouvaient se faire qu’en mars et en avril en raison des conditions météorologiques et de la « mécanique céleste. »

Toutefois, à la lumière de la situation actuelle qui ne risque pas de s’améliorer d’ici avril, l’équipe de l’EHT a déclaré que le télescope ne pourrait reprendre ses observations qu’au printemps 2021. L’année prochaine, le réseau de l’Event Horizon devrait comprendre 11 grands radiotélescopes.

En attendant que les observations reprennent, les scientifiques de l’EHT ont fait savoir qu’ils ne comptaient pas se tourner les pouces.

« Nous allons maintenant consacrer toute notre attention à l’achèvement de publications scientifiques en nous basant sur les données de 2017 et plonger dans l’analyse des données obtenues avec le tableau EHT amélioré en 2018. »

Mots-clés event horizon