EVGA fait grimper les tarifs avec une RTX 2080Ti (un peu) particulière

Officielles depuis lundi, les nouvelles cartes graphiques de Nvidia n’auront pas eu à attendre longtemps pour être déclinées à toutes les sauces par les différents partenaires de la firme au caméléon. Parmi les premières marques à présenter des modèles customs pour les RTX 2080 et 2080 Ti, EVGA s’est fendu d’une gamme complète de cartes de son cru.

Toutes profitent d’un système de dissipation ICX2 ayant pour caractéristique de faciliter le monitoring, de limiter la gêne sonore (et accessoirement de barder le tout de capteurs de température) – mais le modèle le plus haut de gamme proposé par la marque (la RTX 2080 Ti FTW3) s’impose comme une carte de tous les superlatifs, notamment en termes de dimensions… et de prix. Cette grosse Bertha de l’informatique se positionne sans frémir à 1380 euros en précommande.

EVGA vient de dévoiler une version Custom de la RTX 2080Ti annoncée lundi par Nvidia. Au programme, un prix qui pique les yeux et une backplate qui n’est pas seulement là pour faire joli.

Une somme imposante qui colle toutefois à la politique tarifaire que Nvidia met en place pour ses GPUs de génération Turing. Avec une RTX 2080 Ti proposée à 1000 dollars en version stock et à 1200 dollars en version Founders Edition, rien d’étonnant à ce que les fabricants tiers tentent leur chance sous la barre des 1400 euros. Comme l’ont noté nos collègues de GinjFo, La GTX 2080 Ti est d’ailleurs la référence qui subit la plus forte hausse de prix vis-à-vis des modèles de génération précédente. En l’occurrence, un joli bond de 71% par rapport à la GTX 1080 Ti Founders Edtion.

La RTX 2080 Ti FTW3 : une carte dotée d’une backplate pas seulement esthétique

Principale caractéristique des nouvelles cartes d’EVGA, ces dernières embarquent une backplate qui, pour une fois, ne sert pas qu’à cacher les dessous disgracieux du PCB. Ici, le constructeur a choisi d’y fixer un caloduc spécialement conçu pour reconduire la chaleur de cette zone vers le dissipateur. À la clé, la promesse d’un refroidissement plus efficace.

En ce qui concerne la RTX 2080 Ti FTW3, on notera la présence d’un refroidissement axé sur trois ventilateurs à roulement hydraulique (une première dans le domaine des cartes graphiques) et sur un dissipateur massif (la surface totale dédiée à la dissipation est ainsi 58% plus volumineuse que sur les modèles classiques).

Revers de la médaille, il faudra avoir de la place dans son boîtier pour accueillir une telle carte. Cette dernière occupe en effet 3 slots (ou plus très exactement 2,75, comme le précise EVGA).