Évitez de brûler le Coran sur YouTube et Facebook

YouTube et Facebook attirent des centaines de millions d’internautes chaque semaine et ces derniers ne sont pas tous bien intentionnés. Bien au contraire. Preuve en est, un homme a été arrêté la semaine dernière dans le Worcestershire pour avoir publié une vidéo dans laquelle il se filmait en train de brûler le Coran.

La vidéo durant quelques minutes et elle montrait un homme de 45 ans tatoué debout dans la cuisine de son appartement. Il se disait incapable d’allumer un feu, tout en expliquant avoir pourtant tout essayé.

Coran

Le ton était plutôt léger, mais la situation a pris une toute nouvelle tournure lorsque l’homme a sorti un Coran d’un tiroir.

Il a sorti un Coran et il a commencé à en déchirer les pages

Après avoir expliqué qu’il pensait avoir enfin trouvé un moyen d’allumer son feu, il a commencé à arracher les pages du livre et à les enflammer avec des allumettes. Loin d’en rester là, il a continué en arrachant méthodiquement les pages du Coran et en les jetant ensuite dans le feu.

Bien décidé à partager ses exploits avec le plus grand monde, l’homme a partagé la vidéo sur YouTube et sur Facebook.

Elle n’est évidemment pas passée inaperçue et elle a ainsi rapidement attiré l’attention des internautes… et des autorités. La police a en effet ouvert une enquête quelques heures après leur publication et elle a ensuite envoyé plusieurs agents au domicile de l’homme pour procéder à sa mise en détention provisoire.

L’homme a été arrêté

L’auteur de la vidéo est notamment poursuivi pour incitation à la haine et il ne sera pas le seul à se retrouver face à un tribunal. La police a en effet arrêté une femme du même âge, sans pour autant divulguer son identité. Elle fait face aux mêmes charges.

Kevin Purcell, le surintendant de la région, n’a pas hésité à parler de crime de haine pour désigner cette vidéo. Jabba Riaz, la maire adjointe de Worcester, a elle aussi condamné les agissements de l’homme tout en appelant les internautes à ne pas partager ces contenus, mais à les signaler aux autorités dans les plus brefs délais.

Cet incident survient évidemment dans un contexte tendu et c’est précisément pour cette raison que les autorités appellent à la prudence.

La Bbox est à 4,99 € par mois en ce moment !

Mots-clés facebookwebyoutube