Evitez de faire campagne sur Tinder si vous ne voulez pas vous faire bannir

Robyn Gedrich habite aux Etats-Unis, elle est âgée d’une vingtaine d’années et elle est plutôt mignonne. Oui, mais cela ne l’empêche pas d’être très engagée dans la vie politique de son pays. Elle est d’ailleurs complètement fan du candidat démocrate Bernie Sanders et c’est précisément ce qui l’a poussé à faire campagne sur Tinder.

Les américains vont élire un nouveau président cette année. Comme à chaque fois, les différents partis en lice vont devoir commencer par choisir leur candidat.

Bernie sanders

Bernie Sanders compte des millions de fans chez les américains, et il y en a une qui est prête à tout pour lui.

Les démocrates ont désormais deux candidats de leur côté : Hillary Clinton et Bernie Sanders. Ils sont tous les deux au coude à coude et il suffit de voir les résultats obtenus dans le caucus de l’Iowa pour s’en rendre compte.

Hillary Clinton et Bernie Sanders sont au coude à coude

Hillary est effectivement arrivée en tête avec 49,8% des voix, contre… 49,6% pour Bernie. C’est d’ailleurs à la suite de ces résultats que le troisième candidat en lice, Martin O’Mailey, a décidé de jeter l’éponge.

Bernie Sanders est un type un peu étrange. On peut même dire que c’est un électron libre car le financement de sa campagne provient en grande partie d’une campagne de crowdfunding menée auprès des américains, une campagne qui lui a permis de récupérer pas moins de 41,5 millions de dollars auprès de 681 000 contributeurs.

Depuis, il critique vertement les relations entre la famille Clinton et les financiers de Wall Street. Il se définit lui-même comme un homme du peuple et il compte évidemment de nombreux soutiens auprès de la population, notamment chez les minorités.

Robyn est complètement fan de lui et elle est prête à tout pour l’aider à décrocher le poste suprême. Preuve en est, elle a décidé d’utiliser Tinder pour faire la promotion de son candidat et pour l’aider à trouver de nouveaux soutiens.

Elle a enchainé les swipes pendant deux semaines pour soutenir son candidat

Pour mener à bien cet ambitieux projet, la jeune fille a tout simplement enchainé les swipes pour toucher un maximum de personnes.

Alors bien sûr, Tinder impose une limite de 50 swipes par jour mais cela n’a pas arrêté Robyn et elle a ainsi répété la manoeuvre pendant plusieurs semaines, touchant environ 600 hommes différents.

Histoire de gagner du temps, elle leur envoyer systématiquement le même message : « Do you feel the bern ? Please text WORK to 82623 for me. Thanks ! ». Motivée, la fille.

Mais voilà, le truc c’est que la plupart de ces hommes ont pensé qu’il s’agissait d’un robot et peu d’entre eux lui ont répondu. Pire, Tinder a désactivé son compte du jour au lendemain sans lui fournir la moindre explication. Elle ne sait même pas si elle est réellement bannie mais elle est au moins sûre d’une chose : elle recommencera à faire campagne lorsqu’elle aura récupéré l’accès à son compte.

Il faut tout de même préciser que Robyn ne fait pas partie de la campagne de ce bon vieux Bernie. Pas officiellement du moins.

Crédits Photo

Mots-clés funinsolitetinder