Evitez de prendre des photos de vous à poil si vous tenez à votre boulot

Leigh Anne Arthur a 33 ans et elle habite en Caroline du Sud. Elle s’est toujours passionnée pour l’enseignement et elle occupe un poste de professeur à la Union County High School. Enfin, ce n’est pas tout à fait exact car elle a récemment perdu son emploi. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle s’est prise en photo à poil.

L’histoire s’est déroulée le mois dernier. Leigh voulait faire une surprise à son mari pour la Saint Valentin et elle a donc utilisé son téléphone pour prendre une photo d’elle un peu coquine, un peu osée.

Leight

Leight a perdu son emploi à cause d’une simple photo.

Jusque là, rien d’anormal, elle n’est sans doute pas la première à le faire.

Elle voulait juste faire une surprise à son époux pour la Saint Valentin

Oui mais voilà, le problème, c’est que l’enseignante n’a jamais pensé à protéger l’accès à son téléphone par un mot de passe ou même par un code numérique.

Résultat des courses, n’importe qui pouvait accéder au contenu de son téléphone.

Un beau jour, alors qu’elle avait le dos tourné, un de ses élèves s’est emparé de son téléphone et il s’est amusé à fouiner dans son album photo. Là, il a eu la surprise de sa vie en tombant sur cette fameuse image coquine. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais le chenapan s’est amusé à en faire une copie et à la partager sur ses différents profils sociaux.

Sympa, non ? Certes et ce n’est pas fini car l’adolescent de 16 ans lui a aussi lancé un magnifique “le jour de votre jugement approche” à la fin des cours.

Sur le coup, Leigh n’a pas vraiment compris ce qu’il entendait par là mais cela n’a pas duré. Oui, car la photo en question a beaucoup circulé dans les heures qui ont suivi et le directeur de l’établissement a fini par avoir vent de l’affaire.

Il aurait pu soutenir l’enseignante mais il a préféré la licencier et Leigh a donc perdu son emploi. L’adolescent responsable de la fuite, lui, n’a pas été inquiété.

Fort heureusement la population et les élèves de l’école ont décidé d’apporter leur soutien à Leigh et une pétition en ligne a rapidement vu le jour. Elle totalise à l’heure actuelle un peu plus de 8 000 signatures. Les gens estiment effectivement que l’enseignante n’est pas responsable de la divulgation de cette photo et qu’elle est en réalité la victime.

La morale de l’histoire ? Evitez de prendre des photos de vous à poil si vous voulez garder votre boulot. Et si vous ne pouvez pas vous en empêcher, alors il sera préférable de protéger l’accès à votre téléphone par un mot de passe.

Mots-clés insolite