Evitez le verrouillage numérique sur votre iPhone si vous voulez sécuriser vos données

Vous avez un iPhone et vous avez activé le verrouillage numérique pour éviter que n’importe qui ne puisse accéder aux données qu’il contient ? M’est avis que vous allez très vite opter pour une autre méthode de verrouillage. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces codes sont en réalité très faciles à cracker, et c’est d’ailleurs ce que prouve la vidéo que vous allez trouver à la toute fin de cet article.

Il existe peu de façons de verrouiller l’accès à un iPhone, à un iPod Touch ou à un iPad. Si les derniers modèles embarquent tous un lecteur d’empreintes digitales, ce n’est malheureusement pas le cas de tous les iDevices du marché. Beaucoup de gens se contentent donc du verrouillage numérique traditionnel.

Cracker iPhone

Vos données sont-elles réellement à l’abri sur votre iPhone ?

Cela n’aura pas échappé aux croqueurs de pommes, mais ce système s’appuie par défaut sur quatre chiffres, un peu à l’image de ce que proposent nos cartes bancaires.

Aucun iPhone n’est à l’abri

Très concrètement, cela signifie qu’il n’existe pas une infinité de combinaisons possibles. Loin de là, même. Avec des chiffres compris entre « 0 » et « 9 », cela donne très exactement 10 000 combinaisons potentielles.

Alors bien sûr, pour éviter le pire, Apple a mis en place un système permettant de verrouiller le téléphone et de supprimer son contenu au bout de dix essais. A moins d’avoir une chance insolente, il y a donc peu de chances de trouver le bon code aussi vite.

C’est vrai mais voilà, des petits malins sont parvenus à contourner le problème en s’appuyant sur un boitier à connecter au port Lightning de l’iPhone. Si ce boitier est capable de tester différentes combinaisons en brute force, il est aussi pourvu d’un système assez ingénieux. Un système qui coupe tout bonnement l’alimentation du terminal lorsque le code saisi renvoie une erreur.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Tout simplement qu’une personne équipée d’un de ces boitiers peut parfaitement cracker n’importe quel iDevice protégé par un code numérique. Tout le problème étant que ces appareils sont justement en vente libre. Oh, bien sûr, on ne va pas les trouver chez son épicier, mais il suffit de quelques mots-clés bien sentis pour trouver des enseignes qui les vendent.

Moralité, si vous n’avez pas envie que vos données ne tombent entre de mauvaises mains, il faudra mieux opter pour une méthode de verrouillage plus robuste.

Note : Si l’on en croit 9to5Mac, Apple aurait corrigé la faille dans les dernières versions de la plateforme, mais c’est à prendre au conditionnel.

Mots-clés appleiossécurité