Evitez les joints en période de grossesse, cela augmente le risque que votre bébé devienne autiste

Dans certains pays comme le Canada et les Pays-Bas, la consommation de cannabis est devenue socialement acceptable, même si dans la majorité des cas, elle doit faire l’objet de prescriptions médicales. Et ce, à juste titre, car apparemment, certains effets nocifs sont à prévoir, surtout chez les femmes qui en consomment durant leur grossesse.

Les résultats d’une étude menée par des chercheurs canadiens, publiés dans la prestigieuse revue Nature Medicine, montrent en effet que consommer du cannabis en période de grossesse augmente le risque d’avoir un bébé autiste.

Une femme préparant un joint

Photo de Thought Catalog. Crédits Unsplash

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Concernant cet effet des joints chez les nouveau-nés, ces chercheurs ont découvert une prévalence de l’autisme chez l’enfant de l’ordre de 4 sur 1000 personnes chez les mères ayant consommé du cannabis pendant leur grossesse, contre 2,42 pour 1000 chez les enfants qui n’y ont pas été exposés.

Les risques présentés par la consommation du cannabis chez les nouveau-nés

Pour leurs recherches, cette équipe canadienne s’est basée sur les données de naissance de la région de l’Ontario entre 2007 et 2012, avant la légalisation de la consommation de cannabis.

Les recherches ont montré que sur un demi-million de femmes, environ 3 000 soit 0,6 % ont déclaré avoir fumé du cannabis pendant la grossesse, entre autres substances. Parmi ces dernières, 2200 femmes ont déclaré avoir consommé du cannabis pendant la grossesse, sans l’associer à d’autres substances comme le tabac.

Les chercheurs ont alors trouvé que les bébés nés dans ce groupe présentent un risque d’autisme plus accru, soit 1,58 pour mille de plus, par rapport à ceux qui n’y ont pas été exposés.

À titre information, pendant la grossesse, outre cet effet sur le cerveau, les fumettes augmentent aussi le risque de naissance prématurée. D’ailleurs, les femmes enceintes qui consomment du cannabis consomment souvent d’autres substances comme le tabac qui nuisent également au bon développement du bébé.

Mais au fait, pourquoi les femmes enceintes consomment-elles du cannabis ?

Certaines femmes enceintes continuent de fumer des joints durant la grossesse à cause d’une mauvaise habitude. D’autres ont recours au cannabis pour des raisons de santé afin de prévenir les nausées matinales qui surviennent pendant le premier trimestre de grossesse.

Et malgré les avertissements expressément indiqués sur les emballages de cannabis, cela n’empêche pas certaines d’en consommer. D’ailleurs, les gynécologues recommandent aux femmes enceintes de ne pas en consommer durant la grossesse et pendant l’allaitement.

Pour autant, le nombre de femmes qui consomment du cannabis ne cesse d’augmenter, selon ces chercheurs. On trouve principalement dans cette population, des femmes enceintes mal informées, qui, si elles étaient au fait des risques qu’elles font courir à leurs bébés, y penseraient à deux fois avant de prendre rendez-vous avec Marie-Jeanne.