Évitez les nudes sur les montagnes sacrées

Jaylene Cook, une séduisante Playmate, a escaladé la semaine dernière le mont Tanaki, un mont culminant tout de même à un peu plus de deux mille cinq cents mètres d’altitude. Pour fêter son ascension, elle a eu l’idée un peu folle de poser nue au sommet de la montagne et de partager ensuite la photo sur son compte Instagram. Étrangement, tout le monde n’a pas apprécié la photo.

Jaylene a une vingtaine d’années et elle est plutôt bien faite de sa personne. Consciente de ses charmes, elle a choisi de faire de son physique son fonds de commerce et elle gagne ainsi sa vie en posant pour les photographes.

Photo Instagram

Tout le monde n’a pas apprécié cette photo.

Elle a posé pour de nombreuses revues, et notamment pour la version mexicaine de Playboy, devenant par la même occasion une Playmate.

Elle a posé nue au sommet d’une montagne… sacrée

Bien sûr, Jaylene a très vite compris que les réseaux sociaux pouvaient l’aider dans sa carrière et elle est donc très présente sur Instagram. La belle partage des dizaines de photos chaque mois, des photos prises sur ses séances de shooting ou même dans son intimité.

Il lui arrive assez souvent de poser en petite tenue et c’est notamment le cas de sa dernière photo.

Cette fois, Jaylene a même fait très fort en posant totalement nue au sommet d’une montagne. Ou presque. La Playmate a effectivement préféré garder ses chaussures, ses gants et son bonnet pour ne pas se retrouver avec des parties du corps au moins. Lorsque vous vous trouvez à deux mille cinq cents mètres d’altitude, vous avez plutôt intérêt à bien vous couvrir.

Elle pensait sans doute faire le buzz avec cette photo et cela a bien été le cas. L’image a énormément tourné dans les heures qui ont suivi sa publication, mais pas forcément pour les meilleures raisons qui soient.

Le problème, en effet, c’est que cette photo a été prise sur le Mont Taranaki. Il se trouve en Nouvelle-Zélande, et plus précisément dans le sud-ouest de l’île du Nord, en plein cœur du parc national d’Egmont.

Les habitants de la région n’ont pas apprécié

Oui, et il occupe surtout une place centrale dans la culture maori.

Selon une légende, le dieu Taranaki aurait en effet vécu dans le centre de l’île avec Tongariro, Ruapehu et Ngaruhoe avant de faire des avances à Pihanga, une déesse locale. Tongariro l’aurait mal pris et il aurait laissé exploser sa colère… avant de se rapprocher de la belle déesse.

Blessé, Taranaki aurait alors quitté la région et il aurait fini par s’endormir dans une région située au nord de l’île. En se réveillant, il se serait retrouvé prisonnier d’une montagne et il aurait fini par lui donner son nom.

De nombreux habitants de la région ont donc mal pris la photo partagée par la Playmate. Dennis Ngawhare a d’ailleurs expliqué la réaction de ses concitoyens en expliquant que poser nu au sommet de ce mont revenait à le faire dans la basilique Saint-Pierre au Vatican.

Mots-clés instagram